Comment naviguer en période d’instabilité?

Risque Géopolitique

Comme vous l’avez peut-être remarqué, le conflit en Ukraine, l’inflation et la situation économique à l’échelle mondiale retiennent beaucoup l’attention.

Voici un bref résumé des éléments qui bouleversent présentement l’économie et quelles sont les meilleures solutions à adopter.

 

Les conséquences de l’invasion de l’Ukraine par la Russie se font ressentir en Europe:

La Russie est le deuxième plus grand exportateur d’hydrocarbures (pétrole, essence) et de combustibles solides (blé, métal, bois) au monde.

Certains pays européens tels que le l’Allemagne, les Pays-Bas, la France et le Royaume-Uni n’ont d’autres choix que d’importer des produits finis provenant de la Russie. Cependant, le conflit entre la Russie et l’Ukraine affecte grandement l’import-export de plusieurs pays en Europe.

 

À quoi servent les sanctions économiques?

Depuis le début du conflit, l’ONU et le Conseil de l’Union européenne imposent des sanctions économiques au gouvernement russe afin de répondre à l’invasion de l’Ukraine par ceux-ci. Ces mesures ont pour but d’interdire le commerce de biens et de restreindre les services financiers afin de forcer la Russie à battre en retraite.

 

Pourquoi le prix du baril de pétrole augmente?

En raison de ces sanctions, le nombre de transactions entre la Russie et l’Europe ne fait que diminuer de sorte que l’offre mondiale d’hydrocarbures diminue et le prix du baril de pétrole augmente. Depuis le début de l’année, le prix du pétrole a augmenté d’environ 41 %.

Certains pays européens ont accompagné le Canada en interdisant les importations de pétrole russe alors que d’autres se tournent vers les États-Unis ou l’Arabie Saoudite qui eux tentent de pallier le manque d’offre à l’échelle mondiale.

Comme personne ne peut prédire la durée exacte du conflit, cela ajoute à l’instabilité économique et la fluctuation des prix.

 

Comment se comporte la Chine dans tout ça?

À l’inverse, la Chine continue de transiger plus que jamais avec les Russes. Durant le premier trimestre de 2022, la valeur des échanges commerciaux entre ces deux pays a augmenté d’environ 30 %. Le ministre des affaires étrangères de la Chine affirme qu’il renforcera la coordination stratégique avec la Russie tout en restant neutre face à la décision de la Russie d’envahir l’Ukraine.

Un ralentissement des activités économiques est à prévoir en raison d’une augmentation du nombre de cas de la Covid-19 en Asie. En effet, les restrictions sanitaires très strictes présentement en vigueur se font ressentir plus que jamais causant de multiples fermetures. Cela cause une pénurie de main-d’œuvre dans les activités entourant le système d’approvisionnement mondial (port, transport routier, avion-cargo), ce qui risque d’avoir des impacts majeurs sur la chaîne d’approvisionnement.

Rappelons qu’au début de l'année 2022, le gouvernement chinois a annoncé qu'il prévoyait sa plus petite expansion économique annuelle depuis 1991.

 

Encore des hausses de prix?

Au Canada, le taux d’inflation en avril était de 6.8% se rapprochant du record de 6.9% de janvier 1991. Il s’agit d’une hausse de 0.1% par rapport au mois de mars.

 

Aux États-Unis, il y a eu une diminution du taux d’inflation entre mars et avril passant de 8,5  % à 8,1 %. Il s’agit de la première baisse du taux d’inflation depuis le mois d’avril 2021.

 

Quels sont les produits qui augmentent le plus?

Parmi les plus grandes augmentations, l’essence, le transport de marchandises et les véhicules usagés sont les éléments qui ont le plus augmenté.

Vous trouverez ci-joint les produits les plus touchés par l’inflation depuis les 12 derniers mois:

 

Pour en savoir plus le phénomène de l’inflation : cliquez ici !

Inflation Canada, Yahoo Finance

 

Avez-vous remarqué la hausse des taux d’intérêt?

La semaine dernière, le président de la Réserve fédérale américaine, Jerome Powell, a indiqué que le taux directeur augmenterait de 0,5 % tout comme l'avait fait la banque centrale canadienne vers la mi-avril. Dorénavant, la fourchette de taux d'intérêt est comprise entre 0,75 % et 1 %.

Au Canada, il y a cinq hausses de taux entre 50 et 75 points de base à prévoir d’ici la fin de l’année. Pour la Réserve fédérale américaine, il y a quatre hausses de 50 points de base à prévoir d’ici la fin de l’année.  La fourchette pourrait se situer entre 2.5% et 3%.

Pour en savoir plus sur les impacts de votre prêt hypothécaire, cliquez ici.

 

Resserrement des prix, mars 2023, taux directeur

Que dit l’histoire lorsqu’il y a une hausse des taux d’intérêt?

Le rendement moyen du S&P 500 qui suit les plus grosses compagnies américaines lors des 12 mois suivant une hausse des taux d’intérêt s'élève à 7,3 %, d'où l'importance de rester investi lorsque les marchés sont à la baisse.

 

Réaction des marchés face à la hausse du taux directeur

Avec l'arrivée de la pandémie en mars 2020, les banques centrales n'ont eu d'autres choix que de diminuer les taux d’intérêt afin de stimuler le crédit.

Le 4 mars 2020 marquait la première de trois baisses consécutives de 50 points de base du taux directeur canadien. Autrement dit, entre le 4 et le 27 mars 2020, le taux directeur est passé de 1,75 % à 0,25 %.

 

Taux d’intérêt directeur du Canada

Taux directeur, Canada, Hausse des taux, Baisse des taux

 

 

Pourquoi les actions des compagnies en technologie a subi une forte baisse?

Les entreprises technologiques qui ont fortement profité des emprunts pour investir dans leurs activités à plus faibles coûts.

Après avoir atteint un creux historique le 16 mars 2020, la valeur de l'indice NASDAQ, composée d'environ 2 235 entreprises technologiques, a gagné environ 140 % entre la mi-mars 2020 et décembre 2021.

Dès le début de 2022, face à la montée de l'inflation et à la diminution du pouvoir d'achat des consommateurs, les banques centrales ont annoncé que plusieurs hausses de taux d'intérêt étaient à envisager. Depuis mars 2022, les banques centrales augmentent graduellement leur taux directeur afin de contrer cette inflation. Le coût d'emprunt a augmenté et la valeur de l'indice des entreprises technologiques a diminué d'environ 20 % depuis le début de l'année 2022.

La baisse du secteur technologique nous rappelle encore une fois l’importance de bien diversifier ses actifs et de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier.

 

Pourquoi les marchés canadiens surperforment?

Grâce à sa forte représentation de compagnies œuvrant dans le secteur énergétique et des ressources naturelles, l’indice S&P/TSX regroupant les 250 plus grandes entreprises canadiennes, affiche un rendement d’environ -10 % depuis novembre 2021 comparativement à des rendements de -25 % et -30 % pour le NASDAQ et le S&P 500 respectivement.

Cette meilleure performance est due à la flambée des prix des matières premières et des ressources naturelles comme le bois et le pétrole. Ces augmentations de prix peuvent s’expliquer par l’augmentation de la demande globale, et la diminution de l’offre causée notamment par des problèmes d’approvisionnement. On peut voir avec les graphiques ci-dessous que la perte est plus grande du côté des titres technologiques.

 

S&P, TSX, % de baisse, Sommet, All Time High

NASDAQ, Baisse du marché, Sommet, Baisse %

 

Comment naviguer dans ce climat d’instabilité?

Les problèmes au niveau des chaînes d’approvisionnement, l’inflation grandissante, les hausses de taux et la guerre russo-ukrainienne témoignent d’un climat d’instabilité mondial.

Selon un sondage mené par l’Université du Michigan, l’indice de sentiment des consommateurs américains a atteint un niveau similaire à celui des années 1980. Vous avez peut-être des raisons de penser que de vendre tous vos placements semble être la solution. Cependant, cette solution est loin d’être optimale. Cette stratégie nécessite de bien choisir le moment où nous entrerons à nouveau dans le marché et cela s’avère très complexe actuellement en raison de la grande volatilité des marchés. Il est prouvé qu’à long terme la stratégie à utiliser est de rester investi dans le marché. Le graphique ci-dessous illustre bien cette stratégie.

 

À l’inverse, une autre stratégie qui semble plus optimale et surtout moins risquée est de profiter de la baisse de la majorité des indices pour acquérir plus d’actions avec le même montant investi.

Prenons le cas d’un investisseur qui achète pour 100$ d’actions de la compagnie A à 10$ chacune. Le coût moyen de cette transaction est de 10$ par action. Si un an plus tard, la valeur d’une action de cette compagnie a diminué à 5$ et que l’investisseur décide d’investir le même montant, il pourra acquérir 20 nouvelles actions.

Investir par des achats périodiques (prélèvement automatique) peut certainement contribuer à réduire votre risque. En effet, comme le démontre le graphique ci-dessous, quitter le marché et essayer de revenir quand les évènements se calment n’est jamais la stratégie gagnante.

Il est important que vous vous demandiez quels sont vos objectifs à long terme. Aurez-vous besoin de votre argent à court ou à moyen terme? La stratégie recommandée est de revoir la diversification de votre portefeuille tout en misant sur des actifs moins sensibles aux fluctuations du marché, ou de se tourner vers des entreprises qui versent des dividendes et qui sont bien établies à l'échelle mondiale. Autrement dit, rester investi avec une bonne diversification ou profiter de la baisse est la meilleure décision en période d’instabilité.

 

Devez-vous conserver vos investissements lors de fluctuations boursières?

 

Fluctuations boursières, investissements, long terme, rendement

 

Les éléments que l'on doit surveiller, mais que l'on ne contrôle pas:

Les éléments que l'on doit surveiller et que l'on contrôle:

 

Auteur: Équipe Strateginc

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Prenez un rendez-vous avec l'un des membres de notre équipe.

 

strateginc logo, groupe financier Strateginc, Strateginc

Sources :

(Date à surveiller)https://www.banqueducanada.ca/taux/taux-dinteret/taux-dinteret-au-canada/

(Graphique lueur d’espoir et pessimisme des ménages/entrepreneurs)https://ia.ca/actualites-economiques/articles/2022/mai/la-premiere-hausse-de-50-pb-de-la-fed-depuis-2000-engendre-une-volatilite-historique

(Graphique Banque Nationale): https://bninvestissements.ca/content/dam/bni/publication/publication-guide-investir.pdf

(Inflation) https://www.theguardian.com/business/live/2022/may/11/german-price-increases-record-high-food-energy-rises-us-announce-inflation-rate-business-live#:~:text=The%20fall%20in%20headline%20inflation,lower%20over%20the%20coming%20months.

(Graphique inflation) https://www.linkedin.com/posts/justin-l%C3%A9vis-mackenzie_inflation-market-pricechange-activity-6930492372979990528-l_RM?utm_source=linkedin_share&utm_medium=member_desktop_web

(Exportation Russie)https://www.objectif-import-export.fr/fr/marches-internationaux/fiche-pays/russie/risque-pays-commerce

(Rendement du S&P 500) https://www.syzgroup.com/

(Chine pénurie dans le système d’approvisionnement mondial) https://www.novethic.fr/actualite/economie/isr-rse/bouchons-impressionnants-de-navires-signe-que-le-monde-n-est-toujours-pas-sorti-de-la-crise-150727.html

(Graphique taux d’intérêt) https://tradingeconomics.com/canada/interest-rate

(Inflation) https://www.cbc.ca/news/business/canada-inflation-april-1.6457520

(Taux d'intérêt) https://www.cifinancial.com/ci-gam/ca/fr/index.html

Quand les émotions influencent vos décisions financières

C'est quoi la finance comportementale?

 

La finance comportementale devient de plus en plus d’actualité avec les marchés boursiers qui sont volatils. Lorsqu'on parle de finance comportementale, on parle aussi de biais comportementaux qui incluent les biais émotionnels et les biais cognitifs.

La définition d'un biais cognitif est une distorsion dans le traitement cognitif d'une information. Cela fait en sorte que l’individu utilise un comportement irrationnel.

Avez-vous déjà entendu l’expression « FOMO » (de l’anglais : fear of missing out)? Il s’agit d’un biais cognitif qui symbolise l’anxiété ou la peur de manquer quelque chose. Ce phénomène est observé chez les investisseurs novices qui achètent lorsque le cours des marchés est haut et qui vendent lorsque les marchés baissent. Ce comportement fait en sorte que certains investisseurs utilisent cette stratégie d’investissement non viable. Pourtant, ce biais cognitif est parmi les comportements qui peuvent influencer négativement l'investisseur. Warren Buffet a déjà dit : « La qualité la plus importante pour un investisseur est son tempérament et non son intelligence. » L’investisseur doit faire attention aux pièges, qu’ils soient cognitifs ou émotionnels, lorsqu'il investit.

 

Voici les 5 biais comportementaux qu’un investisseur se doit d’éviter : 

 

1.L’avidité

C’est un des plus importants comportements irrationnels à éviter et qui est le plus répandu dans le monde de la finance. Il est impossible de savoir lorsqu’il sera le temps optimal pour vendre ses actifs. C’est pourquoi la plupart des gens les conservent souvent trop longtemps en pensant que le cours de l’action va continuer de monter.

En pratique, les investisseurs se fixent un certain pourcentage cible de croissance et lorsqu’il est atteint, ils se départissent de leurs actifs.

Ce problème courant peut être évité par un plan de match initié avant la transaction. Il est important de se donner des lignes directrices avant d’acheter un actif.

Une partie du travail d’un conseiller financier est de créer un profil d’investisseur afin de s’assurer que les règles soient claires. Cela évite les biais émotionnels attachés à l’avidité. Une solution est de faire du rééquilibrage de portefeuille selon la tolérance du risque établi en faisant le profil d'investisseur.

 

2.La jalousie

Avez-vous déjà été jaloux des rendements de l’investissement d’un ami, d’un membre de la famille ou d’une connaissance? Si oui, ne vous inquiétez pas, c’est un comportement émotionnel purement humain.

Cependant, il y a plusieurs considérations dont il faut tenir compte lorsqu’on ressent de la jalousie. Est-ce que votre ami ou votre connaissance a la même tolérance au risque que vous? Pour générer un certain rendement, il faut engendrer un certain risque. Par ailleurs, est-ce que cette même personne vous a raconté ses transactions perdantes? Généralement, les gens qui parlent de leurs fortes performances ne parlent pas des transactions où ils ont perdu de l’argent.

Lorsqu’il est question d’investissement, la jalousie est un signe de manque de confiance envers ses moyens et certaines personnes peuvent laisser leurs émotions influencer leur portefeuille.

 

3.La paresse

Oui, la paresse joue un rôle dans la finance. Les marchés n’attendent pas que vous ayez le temps d’ajuster votre portefeuille avant de changer. C’est un environnement dynamique qui s’ajuste aux nouvelles quotidiennes.

Ce biais comportemental est important surtout lorsqu’il est question de tâches importantes. Par exemple, on entend certains types de phrases comme: « Je vais investir quand je vais être prêt », « Je vais effectuer une contribution l’année prochaine » ou « Je vais rééquilibrer quand je vais avoir le temps ». C’est facile pour les gens de repousser les tâches lorsqu’il est question d’argent.

Une bonne façon pour un conseiller de vous aider est de jouer le rôle d’un entraîneur personnel financier. Le conseiller peut demander des tâches précises à son client dans des délais précis et

faire des suivis.

4.La vengeance

Ce n’est probablement pas le premier comportement qui vous vient à l’esprit lorsqu’il est question d’investissement. Pourtant, ce comportement est plus présent que vous pensez. Par exemple, un investisseur qui perd beaucoup d’argent sur une transaction d’action serait déçu par cette mauvaise transaction. Un autre pourrait se fâcher contre le marché boursier au grand complet. Ces investisseurs ressentent que le marché boursier leur doit l’argent qu’ils ont perdu. Pour contrer la mauvaise transaction, ils vont vouloir doubler le montant de leur prochain investissement.

Le problème est que le marché boursier ne vous donne pas des rendements parce que vous en avez besoin ou que vous en voulez.

 

5.Mémoire sélective

C’est le comportement le plus difficile à reconnaître. C’est la tendance à placer beaucoup d’importance sur les informations qui sont les plus récentes dans notre mémoire. Pour les investisseurs, ça se traduit par penser à ce qui se passe dans le marché d’aujourd’hui qui va continuer dans le futur.

Le rôle du conseiller en sécurité financière est de protéger son client contre les biais cognitifs et émotionnels afin de préserver son capital.

Si vous souhaitez éviter de vous faire jouer des tours par vos émotions lorsque vient le temps d’investir, n’hésitez pas à faire affaire avec l’un de nos conseillers en cliquant sur le lien ci-dessous : https://strateginc.com/nous-joindre/

 

Auteur: Sammy Zakem

Source

Planification financière personnalisée et Services privés Gestion de patrimoine TD

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Prenez un rendez-vous avec l'un des membres de notre équipe.

 

strateginc logo, groupe financier Strateginc, Strateginc