Investir avec sa tête plutôt que son coeur

Je suis tombé récemment sur un article qui définit bien ma façon de penser relativement à la manière dont nous devrions tous agir en tant qu’investisseur.

Cet article s’intitule : « La Grèce – Apprenez à bien gérer vos émotions afin de réussir en placement! » écrit par David Audet . Dans cet article, il explique comment est-ce que l’on devrait faire face à la volatilité des marchés et ainsi éviter de vouloir y sortir leurs actifs en période d’instabilité.

La majorité des gens croient que la situation actuelle en Grèce va venir jouer fortement sur le rendement de leurs placements. Mais en vérité, tel que le mentionne David Audet, la Grèce ne représente que 2% du PIB de la zone euro. L’impact sera donc minime si les investisseurs ont bien diversifié leurs placements. En effet, n’importe quel investisseur qui diversifie bien son portefeuille, tant au niveau sectoriel, de catégories d’actifs que géographique pourra moins ce soucier des fluctuations.

Je suggère donc aux investisseurs, tout comme l’auteur de cet article, de toujours rester fidèle à leur profil et de ne jamais se laisser guider par leurs émotions lorsqu’ils font face aux fluctuations boursières. La plupart des gens se laissent entrainer par leurs émotions lorsque la bourse entre dans une période d’instabilité. En effet, généralement une période d’instabilité en bourse est suivie d’un sentiment de panique qui pousse parfois certains investisseurs à l’abandonner. Je crois que l’on doit toujours, en tant qu’investisseur, se rallier à son profil d’investisseur afin d’avoir une vision à long terme. En investissant avec sa tête, cela nous permettra de ne pas agir sous le coup de l’émotion, mais plutôt de voir les occasions qu’y peuvent se présenter lors d’une telle situation. Je crois donc que l’on devrait voir ces situations comme des opportunités de placements plutôt que de les éviter ou bien paniquer devant celles-ci.

En somme, diversifiez vos actifs, ne vous laissez pas distraire par vos émotions, mettez l’accent sur vos projet à long terme et surtout n’oubliez pas : après la pluie, le beau temps !