L'assurance vie en affaires

L'assurance vie en affaires

 

Un de vos associés décède… que ferez-vous?

 

Lorsqu’une convention entre actionnaires est effective, un plan de rachat d’actions doit être prévu en cas de décès de l’un d’eux. Si un tel plan n’est pas mis en place, les actions seront transférées à la succession et, advenant l’impossibilité de rachat, elles évolueraient avec les héritiers du défunt. Il est donc conseillé de consulter un spécialiste juridique afin d’être en pleine connaissance des options qui s’offrent à vous et d’être bien informé des conséquences de ne pas avoir de convention. Si vous prévoyez, dans votre convention d’actionnaires, que les actions peuvent être rachetables par l’un des associés (vous incluant), il est essentiel de provisionner votre convention par une assurance vie, puisqu’elle vous permettra de racheter les parts du défunt et d’ainsi garder un meilleur contrôle de l’entreprise. En affaires, les besoins d’assurance sont complexes. C’est pourquoi il est important que vous consultiez un conseiller en sécurité financière afin de vous assurer d’être couvert convenablement selon votre situation.

 

Affaires, travail d'équipe

Auriez-vous les moyens de perdre l’un de vos meilleurs employés?

 

Être confronté à la perte d’un de vos employés clés peut vous obliger à prendre des décisions dont vous auriez peut-être pu vous passer! Un de nos clients s’est vu placé dans une telle situation lorsqu’un de ses employés, très important pour l’entreprise, est décédé soudainement. Notre client avait mis de grands espoirs dans cet employé et lui destinait de nombreux projets ; en fait, il voulait en faire sa relève. À 68 ans, il ne s’attendait pas à devoir se trouver un nouveau dauphin ni à recommencer à travailler à temps plein.

Une personne clé est effectivement très précieuse pour un entrepreneur, car elle détient souvent certaines connaissances particulières, un savoir-faire, un talent, ou encore, une réputation qui permettent à l’entreprise de croître, voire de perdurer si elle reprend le flambeau. Un autre de nos clients a quant à lui été forcé, par l’un de ses créanciers, de liquider certains actifs de sa société afin de rembourser un prêt à la suite du décès d’un employé clé. C’est pourquoi le décès de ce type de personne pourrait entraîner d’importantes pertes pour votre entreprise.

Outre les inconvénients immédiats de la perte d’un employé clé, certains frais peuvent être engendrés, tels ceux liés à l’embauche d’un nouvel employé qui remplacerait les compétences perdues, au coût des formations supplémentaires devant être données à un employé déjà existant, voire à l’embauche d’un spécialiste en recrutement afin de trouver une nouvelle personne ayant les mêmes aptitudes que le défunt.

Ainsi, s’il y a au sein de votre entreprise certaines personnes clés dont le décès pourrait causer d’importants impacts financiers, nous vous recommandons de souscrire à une assurance vie sur la tête de ces employés afin d’être préparé si jamais le pire survenait.

Nul n’est à l’abri d’imprévus. Vous assurez votre voiture, votre téléviseur, votre ordinateur. Si vous perdiez le quart de votre revenu après le décès de l’un de vos employés, seriez-vous en mesure de garder vos biens, votre mode de vie actuel?

 

En résumé, voici quelques indicateurs (Red flag) qui devraient vous faire réfléchir sur vos besoins en assurance vie.

 

  1. Convention entre actionnaires devrait rimer avec le bon montant de protection.
  2. L'actionnariat dans l'entreprise change? Raison de plus pour faire une révision.
  3. Vous partez en affaires avec un associé, prenez le temps de consulter un conseiller financier pour évaluer vos besoins.

 

Auteur: Pascal Dion

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Prenez un rendez-vous avec l'un des membres de notre équipe.

 

strateginc logo, groupe financier Strateginc, Strateginc