Bonification des rentes de retraite pour 77 000 personnes

Un budget catastrophique?

Mardi le 12 mars dernier, le gouvernement provincial a dévoilé son budget 2024-2025 avec le plus important déficit de son histoire s’élevant à 11,8 milliards de dollars. Ce budget priorise encore une fois l’éducation et la santé, mais vient bonifier la rente d’invalidité pour les aînés atteignant l’âge de 65 ans. Cette bonification sera applicable le 1er janvier 2025 et pourrait vous faire revoir votre planification de retraite auprès de votre planificateur financier.

couple, brûler de l'argent, perte

La nouvelle mesure 

Le gouvernement provincial vient tout juste de supprimer la réduction de la rente de retraite des aînés vivant avec une situation d’invalidité. 

Comment fonctionne la rente de retraite en situation d'invalidité? 

Tout d’abord, il faut bien comprendre le calcul de la rente. Cette dernière est formée d’un montant fixe de 6 999$ par année jusqu’à l’âge de 65 ans et d’une partie variable:  

 

       i) Avant 60 ans : La rente équivaut à 6 999$ + 75% de la rente de retraite perçu à 65 ans.  

 

      ii) Entre 60 et 65 ans : La rente équivaut à 6 999$. Cependant, la rente de retraite peut être demandée à réduction de 0,4% par mois avant l’âge de 65 ans. Par exemple, la rente de retraite maximale à 60 ans équivaut à 76% de la rente de retraite à 65 ans.   

 

      iii) À 65 ans : Aucune rente d’invalidité n’est versée, mais est convertie en rente de retraite et allant jusqu’à 16 375$. Précédemment, la rente de retraite maximale était de 12 445$ et cette bonification de 3 930$ vient marquer une hausse de 32% à la rente de retraite.  

 

Actuellement, la rente de retraite diminue de 0,3% à 0,4% pour chaque mois que vous décidez de toucher la RRQ avant 65 ans ou une rente d’invalidité entre 60 et 65 ans et le montant reste le même toute votre retraite.  

Le changement apporté est que vous aurez des pénalités à percevoir une rente de retraite avant 65 ans, mais ses pénalités prendront fin à vos 65 ans et vous toucherez le plein montant. 

Voici l’illustration démontant le changement pour un bénéficiaire atteignant l’âge de 65 ans. 

 

illustration, montant maximale, rentes

Budget 2024-2025 – Plan budgétaire (gouv.qc.ca) 

 

Ainsi, vous serez avantagé de recevoir votre rente de retraite avec votre rente d’invalidité jusqu’à vos 65 ans le plus tôt possible et par la suite toucher uniquement la rente de retraite sans pénalité. 

Nous vous invitons en prendre rendez-vous avec votre planificateur financier et voir comment l’augmentation de la RRQ pour les prestataires invalides peut venir modifier votre retraite.  Nous joindre | Groupe financier Stratéginc (strateginc.com) 

 

Auteur: Équipe Strateginc

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Prenez un rendez-vous avec l'un des membres de notre équipe.

strateginc logo, groupe financier Strateginc, Strateginc

Sources:

La rente d’invalidité du RRQ bonifiée | Finance et Investissement (finance-investissement.com) 

Ministère des Finances du Québec | Budget 2024-2025 (gouv.qc.ca) 

Si votre conseiller ne vous en a pas parlé, voici tous les nouveaux changements de votre compte de retraite immobilisé!

Bonnes nouvelles pour les propriétaires d'un fonds de pension

Le 27 décembre dernier le gouvernement du Québec a appliqué des modifications aux articles 90.1 et 92 de la Loi sur les régimes complémentaires de retraite, concernant le compte de retraite immobilisé (CRI) et le compte enregistré fonds de revenu viager (FRV). Le FRV touche toutes les personnes effectuant des cotisations dans un fonds de pension chez son employeur. Cette situation touche énormément de personnes, surtout les personnes travaillant à des postes gouvernementaux tels qu’Hydro-Québec et la Ville de Montréal. 

couple, gestion finance

Pour ouvrir ce compte, vous devrez avoir quitté votre emploi avant d'être admissible à une rente immédiate. Il est ainsi possible d'obtenir un remboursement de vos cotisations et de transférer vos droits accumulés dans un compte de retraite immobilisé (CRI). Il faut savoir que ce compte est bloqué, c’est-à-dire que vous ne pouvez pas y cotiser ni effectuer de retraits. Il est exclusivement utilisé afin de protéger vos fonds pour votre retraite et l’argent qui y est initialement versé par votre ex-employeur est non imposable comme un REER. La seule manière de retirer les fonds est de transférer son compte CRI en compte FRV avant le 31 décembre de l'année où vous atteignez 71 ans. 

Le FRV est un compte enregistré de revenu de retraite qui vous permet de retirer des montants de votre retraite jusqu’à votre décès. Comparativement au Fonds enregistré de revenu de retraite (FERR), le FRV présente certaines différences en ce qui concerne les retraits. Ainsi, tout comme le FERR, vous devrez retirer un montant minimal chaque année, mais vous devez également respecter une limite maximale calculée en fonction de l'âge, du solde du FRV et du taux de référence annuel pour les FRV (6% en 2024). Il est également possible d'effectuer des retraits avant la retraite ou de dépasser le seuil maximal grâce aux retraits temporaires (occasionnels).  

Ainsi, certaines conditions s’appliquent pour effectuer un retrait temporaire. Pour les personnes de moins de 54 ans, vous devez avoir possédé un seul FRV et avoir des revenus qui ne dépasseront pas 40% du maximum des gains admissibles (MGA) soient 27 400$, au cours des 12 mois qui suivent sa demande ou 75% de votre revenu annuel. Pour les personnes âgées de 54 à 64 ans, vous pouvez tirer un revenu temporaire chaque année peu importe votre revenu annuel. Toutefois, vous pourriez demander un remboursement partiel ou total de vos comptes CRI ou FRV selon différentes éventualités. Ainsi, vous pourriez faire une demande de remboursement si vous n’êtes plus un résident canadien, au décès du détenteur et en cas d’invalidité. Finalement, si vous êtes âgés de plus de 65 ans, vous n’êtes pas admissible au revenu temporaire.  

Voici les changements dont le FRV sera sujet :

 

tableau

Modifications à venir aux règles d’immobilisation | Finance et Investissement (finance-investissement.com) 

Précédemment, le FRV était assujetti à des retraits annuels minimums et maximums, ce qui représentaient un inconvénient pour les titulaires de FRV par rapport aux titulaires de FERR, qui n'étaient pas soumis à de telles restrictions. À partir du 1er juillet 2024, il n'y aura plus de plafond pour les retraits des personnes âgées de 55 ans et plus. Par conséquent, il ne sera plus possible de désimmobiliser un FRV pour le transférer à un REER, à un FERR ou à la portion non immobilisée d'un RVER. Également, si vous avez plus de 55 ans, vous ne pourriez plus demander de revenu temporaire puisqu’il n’y a plus de maximum aux retraits.  

Cependant, à l'âge de 54 ans, les retraits maximums seront toujours assujettis à un plafond viager. De plus, des changements sont prévus pour les retraits temporaires, qui passeront d'un maximum de 40 % du maximum des gains admissibles (MGA) à 50 % des MGA, mais moins que 100 % de votre revenu annuel.  Toutefois, ce changement pour le revenu temporaire n'entrera pas en vigueur avant le 1er janvier 2025. 

Somme toute, la suppression des plafonds pour les retraits des personnes de plus de 55 ans ainsi que l’ajustement prévu pour les retraits minimums temporaires reflètent une tentative d’aligner davantage ces comptes avec les besoins financiers des bénéficiaires et de l’élimination des désavantages par rapport au FERR.  

Les récentes réformes au compte FRV ont un impact sur la planification de retraite des Québécois, nous vous invitons à prendre rendez-vous avec nous pour voir comment votre paysage financier en est affecté : Nous joindre | Groupe financier Stratéginc (strateginc.com). 

 

Auteur: Équipe Strateginc

---------------------------------------------------------------------------------------------------------
Prenez un rendez-vous avec l'un des membres de notre équipe.

 

strateginc logo, groupe financier Strateginc, Strateginc

Sources:

Modifications à venir aux règles d’immobilisation | Finance et Investissement (finance-investissement.com) 

Retraite Québec - Caractéristiques du CRI (gouv.qc.ca) 

Retraite Québec - Remboursement des CRI et des FRV (gouv.qc.ca) 

Retraite Québec - Types de revenus possibles (gouv.qc.ca) 

Quels sont les défis actuels des retraités?

Avez-vous pensé aux défis auxquels vous pourriez faire face lors de votre retraite?

Ce n’est pas une surprise qu’il est de plus en plus difficile de prendre une retraite confortable. Que ce soit le coût de la vie qui augmente sans cesse, ou les taux d’intérêts qui ont atteint de nouveaux sommets ces derniers mois; les défis de la retraite se font particulièrement ressentir en 2023. Le contexte économique actuel nous pousse à revoir notre plan de retraite pour mieux être adapté à surmonter les nouveaux enjeux. Regardons quatre principaux défis et des stratégies à adopter afin de bien vous diriger dans la planification de votre retraite.

 

1. L’inflation ne donne pas de répit

Un des enjeux les plus frappants est le haut niveau d’inflation qui perdure depuis 2022. On se base généralement sur l’indice des prix à la consommation (IPC) pour mesurer l’inflation. L’IPC mesure la variation du prix des biens de consommation payé par les Canadiens. L’indice a augmenté de 4,4% en un an par rapport à avril 2022. La hausse du prix de l’essence, des aliments, des loyers et les coûts d’intérêt hypothécaire ont beaucoup influencé l’augmentation récente de . Malgré les nombreuses augmentations du taux d’intérêt, les prix sont toujours élevés dans la plupart des catégories de l’IPC. Visitez notre article qui explique les détails de la récente augmentation du taux directeur.

L’inflation réduit votre pouvoir d’achat et simultanément la valeur de vos économies au fil du temps. Les conséquences de la forte inflation pourraient vous faire repousser votre retraite à plus tard ou même faire augmenter les risques de manquer d’argent à la retraite.

 

L’inflation gruge vos économies…

Inflation

Source : Fidelity

 

De plus, l’inflation réduit la valeur de votre argent et de vos rendements chaque année. Le rendement réel d’un investissement se calcule en retranchant le taux d’inflation du rendement réalisé. Si on prend comme exemple un rendement annuel de 6% alors que le taux d’inflation de la même période est d’environ 4%, le rendement réel de cet investissement sera de 2%.

 

Détenir un portefeuille composé de titres ou fonds diversifiés versant de bonnes distributions de dividendes et d’intérêts s’avère une bonne façon de lutter contre l’inflation. Les titres à dividendes offrent généralement de stables revenus à leurs actionnaires, et ce malgré la volatilité des marchés. Les revenus de dividende et d’intérêt permettent de provisionner ses dépenses sans effectuer de retrait de capital. Donc vous pourriez générer des flux monétaires sans retirer l’argent que vous avez investi. C’est particulièrement avantageux à la retraite, puisque les retraits sont souvent une importante source de revenu mais réduisent votre épargne retraite.

 

Les titres à dividendes surperforment leurs pairs

Dividendes

Rendements d’un investissement de 10 000$ dans les 500 plus grosses actions américaines, selon les politiques de dividendes. (1979-2022)

 

2. La volatilité dans les marchés

La volatilité des marchés pèse beaucoup dans la balance lors de la planification de la retraite. Saviez-vous qu’un retraité de 60 ans ayant une retraite de 25 ans pourrait connaitre quatre marchés baissiers? C’est donc en moyenne un krach tous les 6 ans! Il n’est pas nouveau que les marchés connaissent des périodes de fluctuations, certaines plus importantes que d’autres. Plus la retraite approche, plus les impacts des fluctuations sur votre portefeuille se font ressentir.

Les marchés baissiers génèrent un faible impact sur la valeur finale d’un portefeuille ayant une perspective long-terme. En revanche, le recul des marchés représente un risque plus élevé pour ceux qui approchent la retraite ou ceux déjà à la retraite puisque l’horizon de placement est réduit. Les chances de rattraper les baisses des marchés sont considérablement réduites. De plus, les retraits de fonds durant un marché baissier occasionnent une vente d’actifs à perte, ce qui réduit l’épargne retraite beaucoup plus rapidement que prévu.

 

La diversification est une stratégie d’investissement permettant de réduire le risque de volatilité d’un portefeuille d’actifs en étant investi selon votre profil de risque dans différents titres, types de placements, secteurs, industries et régions géographiques. Les actifs ne réagissent pas de la même façon face aux changements dans les marchés puisqu’ils ne partagent pas les mêmes enjeux et tendances. Cette stratégie s’adapte à votre adhérence au risque et permet d’avoir un portefeuille qui fructifiera dans divers contextes sans compromettre son rendement global.

 

Cette stratégie nécessite de déterminer le besoin annuel net de capital pour couvrir les sorties de fonds à court terme et d’investir ce besoin dans des placements. Détenir le montant dont vous aurez besoin au cours de l’année dans des placements liquides vous aide à mieux gérer les volatilités du marché. Cela permet de stabiliser et protéger votre revenu de retraite puisque ces placements sont prudents et représentent très peu de risque. Les rendements de ces placements se basent sur les taux d’intérêt. Ils génèrent donc une bonne rentabilité quand les taux d’intérêt sont élevés.

 

3. Épuisement des économies (risque de longévité)

Les Canadiens vivent de plus en plus longtemps. Selon Statistique Québec, l’espérance de vie pour un homme et une femme est d’environ 81 ans et 85 ans respectivement. Combien de temps leur épargne-retraite durera-t-elle? La réalité est que les retraités doivent épargner davantage afin de profiter pleinement de leur retraite sans diminuer leur train de vie. La durée moyenne de la retraite est de plus de 20 ans et le risque de manquer de ressources avant la fin de la retraite inquiète à ce jour un grand nombre de Canadiens notamment pour les dépenses courantes mais aussi pour les soins de santé. Voici des stratégies visant à diminuer le risque de longévité.

 

Cette stratégie consiste à mettre en place des moyens d’utiliser les actifs qui ont été mis de côté pour la retraite pour s’assurer que cette épargne soit disponible pour aussi longtemps que vous avez besoin. Selon votre situation financière et votre occupation professionnelles, plusieurs véhicules d’épargne pourront bénéficier d’un décaissement progressif. Des stratégies de décaissement peuvent être adaptées pour votre situation personnelle. Le niveau du taux de retrait utilisé et les retraits effectués trop tôt ou trop vite pourraient augmenter votre risque de manquer d’argent. Assurez-vous de maximiser vos revenus et de diminuer vos impôts à payer en établissant un plan de décaissement adapté à votre situation en contactant votre conseiller en sécurité financière ou en prenant rendez-vous ici.

 

 

L’impact du taux de retrait sur l’épargne retraite

Taux de retrait, épargne

Source : Fidelity

 

Si vous croyez ne pas détenir suffisamment d’actif pour vivre une retraite confortable, une bonne stratégie serait de retarder votre retraite de quelques années ou d’entamer une retraite progressive en diminuant graduellement vos heures de travail dépendamment de votre situation. Cela permettrait d’augmenter votre épargne-retraite en plus de vos rentes, tout en facilitant la transition vers la prochaine étape de votre vie.

 

Nous savons que cette stratégie est simple et moralisatrice mais économiser périodiquement le plus tôt possible en vue de la retraite est une stratégie qui s’avère très payante. En effet, moins de d’actif seront nécessaires puisque votre investissement pourra bénéficier des intérêts composés sur plusieurs années tout en étant peu sensible aux imprévus des marchés. Si vous investissez à partir d’aujourd’hui 500$ tous les mois pendant 40 ans dans un investissement dont le taux de rendement est de 6%, votre investissement vaudra plus de 1 000 000$! En revanche, sans la croissance composée de 6%, vous auriez près du quart de la valeur, soit 240 000$.

 

4. L’impôt vous suit jusqu’à vos vieux jours

Réduire l’impôt sur le revenu avant et à la retraite est une bonne façon de faire durer son épargne-retraite. Les différentes sources de revenu que nos investissements génèrent ne sont pas imposées de la même façon. Les revenus se retrouvent sous plusieurs formes. Les plus communes sont les intérêts de placements, les dividendes et les gains en capital. Comme les taux d’intérêt se trouvent présentement à 4,75% beaucoup d’épargnants ont investi dans des certificats de placement garanti (CPG). Toutefois, il faut savoir que 50% des revenus d’intérêt peuvent être imposable. Puisque les revenus deviennent souvent plus limités à la retraite, il est important de demeurer fiscalement efficace.

 

Voici ce qui vous revient sur un revenu de placement de 1 000$ après impôt

Intérêts, Dividendes, Gain en capital

Un taux marginal d’imposition de 26% a été utilisé pour l’hypothèse. Le taux d’imposition est porté à changer selon la situation de chacun. Les dividendes proviennent de sociétés canadiennes admissibles.

 

Le REER et le CELI sont des comptes destinés à épargner pour la retraite tout en réalisant des économies d’impôt. Vous pouvez même cotiser au CELIAPP qui peut être intéressant pour des stratégies fiscales de retraite. En déposant des cotisations dans un REER, vous obtenez des déductions sur votre revenu et ne payez pas d’impôt sur les bénéfices réalisés avant les retraits. Le CELI est avantageux puisque tous les bénéfices réalisés ainsi que les retraits sont libres d’impôts. Consulter votre conseiller en sécurité financière afin de connaître la cotisation idéale selon votre situation

 

Le rendement d’un placement est un aspect primordial à considérer en investissement surtout en épargnant pour la retraite. Afin de conserver le plus d’argent après avoir payé l’impôt, une stratégie avantageuse est de prioriser les dividendes et les gains en capital puisqu’ils bénéficient d’un taux d’imposition moins élevé que les revenus d’intérêt. Le graphique ci-dessus démontre le montant qu’il restera dans vos poches après avoir généré un revenu de placement de 1 000$.

 

Cette stratégie consiste à transférer une partie du revenu de retraite admissible du conjoint gagnant le revenu le plus élevé afin de diminuer la charge fiscale familiale. Il est possible de fractionner jusqu’à 50% du revenu pension provenant soit d’une rente viagère, d’un régime de retraite d’entreprise, d’un REER ou d’un FERR. Le fractionnement s’applique uniquement à l’impôt, il n’a donc aucun transfert de fonds.

 

Les Canadiens sous-estiment les conséquences de l’inflation et de leur longévité. Les changements économiques actuels ne peuvent encourager suffisamment de repenser la planification de la retraite. Bien gérer son portefeuille est tout aussi important lors de la période d’accumulation d’épargne que de décaissement. L’imprévisibilité du marché d’aujourd’hui demande beaucoup de diligence lors du choix d’actifs pour d’atteindre les objectifs de placements et de retraite. Afin de vous aider avec votre paix d’esprit, nous vous recommandons de contacter votre conseiller en sécurité financière pour revoir vos habitudes d’épargne, votre stratégie de placement et pour s’assurer que vous êtes et demeurez sur la bonne voie.

 

Auteur: Pascal Dion 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Prenez un rendez-vous avec l'un des membres de notre équipe.

 

strateginc logo, groupe financier Strateginc, Strateginc

 

Sources

https://dynamic.ca/fr/savoir/planification-et-strategies

https://www.finance-investissement.com/fi-releve/

https://www.finance-investissement.com/outils

https://www.rbcgam.com/fr/ca/learn-plan

https://www.canadalife.com/fr/blog/placement-epargne

https://www.finance-investissement.com/zone-experts

Connaissez-vous la stratégie pour profiter des sommes de votre CRI ?

Avez-vous un fonds de pension avec votre employeur ?

 

Si oui il y a de fortes chances que vous ayez vu un compte surnommer compte de retraite immobilisé (CRI) apparaître lors de votre retraite ou changement d’emploi. La stratégie de la désimmobilisation des sommes de votre compte est à envisager si vous possédez ce type compte.

 

C’est quoi le but du compte de retraite immobilisé (CRI)?

Tout comme l’est le REER, le CRI permet à votre argent de fructifier à l’abri de l’impôt. Cependant, dans un CRI, les sommes sont immobilisées, c’est-à-dire qu’elles sont dédiées à votre retraite.

Pour percevoir un revenu de retraite, les fonds doivent être transférés dans un fonds de revenu viager surnommé, FRV, avant l’âge de 71. L’inconvénient du FRV est que vous êtes soumis à un retrait minimum et maximum lors de votre retraite.

Bref, vous comprendrez que les sommes immobilisées offrent très peu de flexibilité et d’accessibilité aux retraités qui veulent retirer de plus gros montant.

 

À qui s’adresse la désimmobilisation ?

À partir de votre 55e anniversaire, il est possible de désimmobiliser une portion des sommes de votre CRI, afin qu’une portion soit transférée dans le REER et par la suite dans un FERR (après votre 71ième anniversaire) pour vous offrir une plus grande flexibilité à votre retraite.

 

Les principales différences entre le REER individuel et le CRI

Vous comprendrez que le duo REER/FERR offre une plus grande flexibilité que le duo CRI/FRV d’où l’importance d’utiliser la stratégie de la désimmobilisation !

Compte de retraite immobilisé (CRI) Régime enregistré d’épargne et de retraite (REER)
Est-ce possible d’effectuer des retraits en tout temps ?

 

Non Oui
Comment faire pour effectuer des retraits ? Transfert dans un FRV Aucun transfert nécessaire
Que se passe-t-il après votre 71e anniversaire  Transfert dans un FRV Transfert dans un FERR

 

Les principales différences entre le FERR et le FRV

Fonds de revenu viager (FRV) Fonds enregistré de revenu de retraite (FERR)
Seuil de retrait minimal Oui, sauf à la première année Oui
Seuil de retrait maximal Oui Non

 

Comment faire une désimmobilisation ?

Cette stratégie est très peu utilisée en raison de sa complexité bureaucratique et le risque de commettre des erreurs.

Voici un sommaire des étapes que vous devez suivre à l’aide votre conseiller :

  1. Ouvrir un fonds de revenu viager (FRV).
  2. Ouvrir un régime d’épargne-retraite (REER).
  3. Transférer la totalité du CRI dans un FRV.
  4. Retirez le seuil maximal permis annuellement de votre FRV selon votre âge.
  5. Ce retrait doit être effectué de façon à faire un transfert dans votre REER individuel.
  6. Le montant restant dans votre FRV peut être retransféré à nouveau dans un CRI avant la fin de l’année.

 

Vous pouvez répéter ces étapes à de multiples reprises. Cependant, dès la deuxième année, la somme maximale qui peut être transférée de votre FRV à votre REER est égale à la différence entre votre seuil minimal et maximal.

*Il est important de mentionner que le transfert des montants dans votre REER se fait sans impact fiscal et n’affecte pas vos droits de cotisation annuelle au REER.

Après plusieurs années, vous vous retrouverez avec une grande portion de votre CRI dans votre REER sans avoir à respecter les seuils de retrait jusqu’au transfert vers le FERR.

 

Un exemple pour clarifier le tout

Prenons Nicole par exemple, âgée de 59 ans et qui possède environ 200 000$ dans son compte de retraite immobilisé. Voyez comment la désimmobilisation de son CRI lui permet de continuer de faire fructifier une somme de 46 260$ dans son REER, 5 ans plus tard, tout en ajoutant de la flexibilité quand celle-ci va arriver à la retraite.

 

Âge de Nicole Seuil minimal FRV Seuil minimal FRV Montant transférable au REER de Nicole
60 3.33% 6.70% 13 400$
61 3.45% 6.80% 6 700$
62 3.57% 6.90% 6 660$
63 3.70% 7.00% 6 600$
64 3.85% 7.10% 6 500$
65 4.00% 7.20% 6 400$ 46 260$

 

Prenez rendez-vous avec l'un de nos conseillers pour en savoir plus sur la désimmobilisation de votre CRI.

 

*Des exceptions concernant faire des retraits directement votre CRI*

Il existe trois raisons pour lesquelles vous pourriez retirer votre solde de CRI en un seul versement :

 

Auteur: Pascal

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Prenez un rendez-vous avec l'un des membres de notre équipe.

 

strateginc logo, groupe financier Strateginc, Strateginc

Sources :

https://educationfinance.ca/investissements/desimmobilisation-dans-un-compte-de-retraite-immobilise-cri-au-quebec/

https://www.canadalife.com/fr/placement-epargne/retraite/les-regimes-de-retraite/compte-de-retraite-immobilise-cri/quand-est-il-possible-de-debloquer-des-fonds-dun-cri.html