Bonification des rentes de retraite pour 77 000 personnes

Un budget catastrophique?

Mardi le 12 mars dernier, le gouvernement provincial a dévoilé son budget 2024-2025 avec le plus important déficit de son histoire s’élevant à 11,8 milliards de dollars. Ce budget priorise encore une fois l’éducation et la santé, mais vient bonifier la rente d’invalidité pour les aînés atteignant l’âge de 65 ans. Cette bonification sera applicable le 1er janvier 2025 et pourrait vous faire revoir votre planification de retraite auprès de votre planificateur financier.

couple, brûler de l'argent, perte

La nouvelle mesure 

Le gouvernement provincial vient tout juste de supprimer la réduction de la rente de retraite des aînés vivant avec une situation d’invalidité. 

Comment fonctionne la rente de retraite en situation d'invalidité? 

Tout d’abord, il faut bien comprendre le calcul de la rente. Cette dernière est formée d’un montant fixe de 6 999$ par année jusqu’à l’âge de 65 ans et d’une partie variable:  

 

       i) Avant 60 ans : La rente équivaut à 6 999$ + 75% de la rente de retraite perçu à 65 ans.  

 

      ii) Entre 60 et 65 ans : La rente équivaut à 6 999$. Cependant, la rente de retraite peut être demandée à réduction de 0,4% par mois avant l’âge de 65 ans. Par exemple, la rente de retraite maximale à 60 ans équivaut à 76% de la rente de retraite à 65 ans.   

 

      iii) À 65 ans : Aucune rente d’invalidité n’est versée, mais est convertie en rente de retraite et allant jusqu’à 16 375$. Précédemment, la rente de retraite maximale était de 12 445$ et cette bonification de 3 930$ vient marquer une hausse de 32% à la rente de retraite.  

 

Actuellement, la rente de retraite diminue de 0,3% à 0,4% pour chaque mois que vous décidez de toucher la RRQ avant 65 ans ou une rente d’invalidité entre 60 et 65 ans et le montant reste le même toute votre retraite.  

Le changement apporté est que vous aurez des pénalités à percevoir une rente de retraite avant 65 ans, mais ses pénalités prendront fin à vos 65 ans et vous toucherez le plein montant. 

Voici l’illustration démontant le changement pour un bénéficiaire atteignant l’âge de 65 ans. 

 

illustration, montant maximale, rentes

Budget 2024-2025 – Plan budgétaire (gouv.qc.ca) 

 

Ainsi, vous serez avantagé de recevoir votre rente de retraite avec votre rente d’invalidité jusqu’à vos 65 ans le plus tôt possible et par la suite toucher uniquement la rente de retraite sans pénalité. 

Nous vous invitons en prendre rendez-vous avec votre planificateur financier et voir comment l’augmentation de la RRQ pour les prestataires invalides peut venir modifier votre retraite.  Nous joindre | Groupe financier Stratéginc (strateginc.com) 

 

Auteur: Équipe Strateginc

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Prenez un rendez-vous avec l'un des membres de notre équipe.

strateginc logo, groupe financier Strateginc, Strateginc

Sources:

La rente d’invalidité du RRQ bonifiée | Finance et Investissement (finance-investissement.com) 

Ministère des Finances du Québec | Budget 2024-2025 (gouv.qc.ca) 

Si votre conseiller ne vous en a pas parlé, voici tous les nouveaux changements de votre compte de retraite immobilisé!

Bonnes nouvelles pour les propriétaires d'un fonds de pension

Le 27 décembre dernier le gouvernement du Québec a appliqué des modifications aux articles 90.1 et 92 de la Loi sur les régimes complémentaires de retraite, concernant le compte de retraite immobilisé (CRI) et le compte enregistré fonds de revenu viager (FRV). Le FRV touche toutes les personnes effectuant des cotisations dans un fonds de pension chez son employeur. Cette situation touche énormément de personnes, surtout les personnes travaillant à des postes gouvernementaux tels qu’Hydro-Québec et la Ville de Montréal. 

couple, gestion finance

Pour ouvrir ce compte, vous devrez avoir quitté votre emploi avant d'être admissible à une rente immédiate. Il est ainsi possible d'obtenir un remboursement de vos cotisations et de transférer vos droits accumulés dans un compte de retraite immobilisé (CRI). Il faut savoir que ce compte est bloqué, c’est-à-dire que vous ne pouvez pas y cotiser ni effectuer de retraits. Il est exclusivement utilisé afin de protéger vos fonds pour votre retraite et l’argent qui y est initialement versé par votre ex-employeur est non imposable comme un REER. La seule manière de retirer les fonds est de transférer son compte CRI en compte FRV avant le 31 décembre de l'année où vous atteignez 71 ans. 

Le FRV est un compte enregistré de revenu de retraite qui vous permet de retirer des montants de votre retraite jusqu’à votre décès. Comparativement au Fonds enregistré de revenu de retraite (FERR), le FRV présente certaines différences en ce qui concerne les retraits. Ainsi, tout comme le FERR, vous devrez retirer un montant minimal chaque année, mais vous devez également respecter une limite maximale calculée en fonction de l'âge, du solde du FRV et du taux de référence annuel pour les FRV (6% en 2024). Il est également possible d'effectuer des retraits avant la retraite ou de dépasser le seuil maximal grâce aux retraits temporaires (occasionnels).  

Ainsi, certaines conditions s’appliquent pour effectuer un retrait temporaire. Pour les personnes de moins de 54 ans, vous devez avoir possédé un seul FRV et avoir des revenus qui ne dépasseront pas 40% du maximum des gains admissibles (MGA) soient 27 400$, au cours des 12 mois qui suivent sa demande ou 75% de votre revenu annuel. Pour les personnes âgées de 54 à 64 ans, vous pouvez tirer un revenu temporaire chaque année peu importe votre revenu annuel. Toutefois, vous pourriez demander un remboursement partiel ou total de vos comptes CRI ou FRV selon différentes éventualités. Ainsi, vous pourriez faire une demande de remboursement si vous n’êtes plus un résident canadien, au décès du détenteur et en cas d’invalidité. Finalement, si vous êtes âgés de plus de 65 ans, vous n’êtes pas admissible au revenu temporaire.  

Voici les changements dont le FRV sera sujet :

 

tableau

Modifications à venir aux règles d’immobilisation | Finance et Investissement (finance-investissement.com) 

Précédemment, le FRV était assujetti à des retraits annuels minimums et maximums, ce qui représentaient un inconvénient pour les titulaires de FRV par rapport aux titulaires de FERR, qui n'étaient pas soumis à de telles restrictions. À partir du 1er juillet 2024, il n'y aura plus de plafond pour les retraits des personnes âgées de 55 ans et plus. Par conséquent, il ne sera plus possible de désimmobiliser un FRV pour le transférer à un REER, à un FERR ou à la portion non immobilisée d'un RVER. Également, si vous avez plus de 55 ans, vous ne pourriez plus demander de revenu temporaire puisqu’il n’y a plus de maximum aux retraits.  

Cependant, à l'âge de 54 ans, les retraits maximums seront toujours assujettis à un plafond viager. De plus, des changements sont prévus pour les retraits temporaires, qui passeront d'un maximum de 40 % du maximum des gains admissibles (MGA) à 50 % des MGA, mais moins que 100 % de votre revenu annuel.  Toutefois, ce changement pour le revenu temporaire n'entrera pas en vigueur avant le 1er janvier 2025. 

Somme toute, la suppression des plafonds pour les retraits des personnes de plus de 55 ans ainsi que l’ajustement prévu pour les retraits minimums temporaires reflètent une tentative d’aligner davantage ces comptes avec les besoins financiers des bénéficiaires et de l’élimination des désavantages par rapport au FERR.  

Les récentes réformes au compte FRV ont un impact sur la planification de retraite des Québécois, nous vous invitons à prendre rendez-vous avec nous pour voir comment votre paysage financier en est affecté : Nous joindre | Groupe financier Stratéginc (strateginc.com). 

 

Auteur: Équipe Strateginc

---------------------------------------------------------------------------------------------------------
Prenez un rendez-vous avec l'un des membres de notre équipe.

 

strateginc logo, groupe financier Strateginc, Strateginc

Sources:

Modifications à venir aux règles d’immobilisation | Finance et Investissement (finance-investissement.com) 

Retraite Québec - Caractéristiques du CRI (gouv.qc.ca) 

Retraite Québec - Remboursement des CRI et des FRV (gouv.qc.ca) 

Retraite Québec - Types de revenus possibles (gouv.qc.ca) 

Acheter une maison vs Louer un appartement : Quel est le meilleur choix?

Acheter vs louer

Quel est le meilleur choix ? 

En période de hausse des taux d’intérêt, de nombreuses inquiétudes surgissent pour savoir quel est le moment parfait pour l’achat d’une maison. Est-il plus intéressant d’acheter que de louer? Pour répondre à cette question, il faudra établir plusieurs hypothèses puisque la situation économique et le style de vie de chacun diffère. Avant de prendre cette importante décision financière, il faut s’assurer qu’elle vous convient. 

 

Pour et contre : Acheter et louer

Avantages d’acheter : 

 

 

 

Inconvénients d’acheter : 

 

 

Avantages de louer : 

 

 

 

Inconvénients de louer : 

 

Le passé est garant du futur ? 

Passons maintenant à la tendance actuelle du marché immobilier. Tout d’abord, il convient de noter que l’année 2023 a été marquée par un ralentissement du marché immobilier en raison de l’augmentation des taux d’intérêt. En effet, cette augmentation a entraîné des conséquences pour les acheteurs car elle a alourdi le fardeau financier lié à la souscription d’une hypothèque, entraînant des paiements d’intérêts plus élevés et un endettement accru.  

Le bilan 2023 

La firme de courtier immobilier Royal Lepage estime que le coût d’une maison unifamiliale dans la région du Grand Montréal en décembre 2023 était de 655 500$, ce qui représente une augmentation de 8,63% par rapport à la même période en 2022 alors qu’elle s’élevait à 603 400$. De plus, le taux d’intérêt au pays est passé de 4,25% à 5% entre janvier 2023 et janvier 2024.  

  hausse des tauxhttps://fr.tradingeconomics.com/canada/interest-rate

 

La situation pourrait changer en 2024. Par exemple, une baisse des taux, de 5% à 4% pourrait stimuler le marché immobilier. Cependant, la Banque Centrale du Canada adopte une approche prudente et n’abaissera pas les taux à moins d’observer une baisse de l’inflation s’approchant du 2%. Selon statistique Canada, en décembre 2023, l’inflation était de 3,4%. En attendant les décisions économiques de la Banque du Canada, les propriétaires, dont certains sont déjà très endettés, devront continuer de soutenir leur hypothèque pour éviter une éventuelle crise immobilière. En effet, bien que nous ayons observé pour la première fois des signes de ralentissement en 2023, les propriétaires ont connu des hausses de valeur significative dû à la pandémie. Tellement, que selon Daniel Laverdière, planificateur financier et directeur du Centre d’expertise de la Banque Nationale, un couple souhaitant acheter une propriété à Montréal de manière responsable devrait avoir un revenu moyen de 106 321$ par personne avec une mise de fond de 20%. Cette situation est éloignée de la réalité et il est possible de contracter un prêt avec un revenu inférieur mais selon Daniel Laverdière cela devrait être fait avec précaution car au maximum, seulement 33,3% de votre revenu après impôt devrait être consacré au financement votre maison. 

Nous avons tenté l’expérience en utilisant la calculatrice de l’Autorités des marchés financiers (AMF). Nous avons utilisé le coût d’une propriété moyenne de 655 500$, une mise de fond minimale de 40 550$, un taux d’intérêt de 5%, une hausse annuelle moyenne de la valeur de 3% afin d’être conservateur. Selon le regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec, le prix d’un loyer en juin 2023 au Québec pour un appartement de trois chambres était de 1 908$. De plus, nous ajoutons comme autres variables un taux d’inflation annuel de 3,4%, une augmentation du loyer de 3% qui suit l’inflation ainsi qu’un taux de rendement annuel sur les placements de 3%. Ces derniers sont les rendements fait entre l’écart du coût d’un loyer et le coût de l’hypothèque résidentielle. Nous prenons l’exemple d’une situation hypothétique, c’est pourquoi, nous vous invitons à entrer vos informations dans la même calculatrice : Propriété : est-il préférable d’acheter ou de louer? | AMF (lautorite.qc.ca). Vous pourriez obtenir un autre résultat car le calcul est très sensible aux taux de rendement annuel net d’impôt prévu sur vos placements, la hausse annuelle moyenne de la valeur de la propriété et des taux d’intérêt sur le prêt hypothécaire.  

 

graphique

Selon nos paramètres, si vous désirez conserver la propriété pendant au moins 20 ans, l’option d’acheter est plus avantageuse que celle de louer. Second avis au lecteur, la calculatrice ne prend pas en compte les dépenses indirectes et l’utilisation du CELIAPP ou du RAP pour effectuer la mise de fond.  

Afin de conclure, nous tenons à vous rappeler que le marché immobilier constitue une décision majeure et que la valeur d’une maison peut perdre de sa valeur pour diverses raisons. Il est essentiel de se renseigner sur le sujet afin de faire le choix la plus éclairé. Nous vous invitons à prendre rendez-vous avec nous pour vous aider dans toutes vos décisions financières: PRENDRE UN RENDEZ-VOUS

 

Auteur: Équipe Strateginc

---------------------------------------------------------------------------------------------------------
Prenez un rendez-vous avec l'un des membres de notre équipe.

 

strateginc logo, groupe financier Strateginc, Strateginc

Sources:

30 ans d'immobilier, le constat | LesAffaires.com 

Canada - Taux d'intérêt | 1990-2024 Données | 2025-2026 Prévisions (tradingeconomics.com) 

Combien faut-il gagner pour acheter une maison ? | La Presse 

9 frais à prévoir lors de l'achat d'une maison | Banque Nationale (bnc.ca) 

Les loyers explosent, un contrôle s’impose! - Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (rclalq.qc.ca) 

L'inestimable avantage fiscal que vous procure votre maison | LesAffaires.com 

Portail de l'Indice des prix à la consommation (statcan.gc.ca) 

Prévisions 2023 de Royal LePage (rlpnetwork.com) 

Prévisions 2024 de Royal LePage (rlpnetwork.com) 

Propriété : est-il préférable d’acheter ou de louer? | AMF (lautorite.qc.ca) 

Une hausse des loyers suggérée de 4 % pour 2024 (lesoleil.com) 

Comprendre et bien utiliser votre RAP et CELIAPP

RAP et CELIAPP

RAP

Le régime d’accession à la propriété (RAP) vous permet de retirer jusqu’à 35 000$ par personne de votre REER non imposable à utiliser comme financement d’achat ou de construction d’une nouvelle propriété. De plus, l’argent que vous retirez de votre REER à des fins de mise de fonds n’est pas imposé, voilà tout son avantage. En effet, vous pourrez avoir accumulé 25 000$ dans votre REER, dont aucune cotisation ou gain n’aura été imposé, ni lors de son accumulation ni lors de son retrait. En fait, il s’agit d’un emprunt qu’on se fait à soi-même et qu’on doit par la suite se rembourser.  

CELIAPP

L’acquisition d’une maison est une décision qui doit être réfléchie et à laquelle toute aide est la bienvenue. Avez-vous un plan pour vous acheter une maison? Saviez-vous que le gouvernement vous offre deux incitatifs afin d’amasser la mise de fonds nécessaire, soit le RAP et le CELIAPP. Nous avons fait plusieurs articles portant sur le CELIAPP et ses avantages, c’est pourquoi cet article servira d’office de rappel du fonctionnement du RAP et des stratégies pour combiner les deux. Vous trouverez toute l’information pertinente sur le CELIAPP dans notre article : COMMENT ÇA MARCHE, LE CELIAPP? 

Quelles sont les conditions liées à cet incitatif? 

Vous devez répondre à une liste d’exigence. Le RAP est disponible pour l’acquisition de votre première demeure. Ainsi, si vous prévoyez acheter à deux, aucun des acheteurs ne devra avoir été propriétaire d’une maison au cours des quatre années précédentes avant d’être à nouveau admissible au RAP. Vous devrez aussi avoir obtenu une preuve d’achat ou de construction avant le 1er octobre de l’année suivant les retraits. Notez bien, seuls les montants cotisés dans votre REER depuis plus de 90 jours sont admissibles et la résidence achetée doit être considérée comme résidence principale.  

Comment la mécanique fonctionne? 

Maintenant que vous avez été approuvé pour toutes les conditions ci-dessus et que vous avez les clefs en main, vous devrez rembourser les fonds des REER utilisés. Ne paniquez pas, vous aurez 15 ans pour effectuer le remboursement et cette période de remboursement ne commencera pas avant 60 jours suivant la deuxième année de la date du retrait. Par exemple, si vous avez effectué le retrait le 1er janvier 2024, la période de remboursement commencera le 1er mars 2026. Ainsi, l’ARC vous demandera uniquement d’effectuer des paiements d’un quinzième du retrait par an. Donc, si le retrait était de 30 000$, vous devriez rembourser 2 000$ dans votre REER. Toutefois, si vous êtes dans l’incapacité de placer les 2 000$, ce montant sera ajouté à votre revenu imposable la même année.  

Pour prévoir faire l’achat d’une première maison, nous vous invitons à prendre un rendez-vous avec nous, Nous joindre | Groupe financier Stratéginc (strateginc.com).

L’union fait la force!

Il est bon de savoir que le RAP ainsi que le CELIAPP peuvent être utilisés conjointement. En effet, vous pourriez amasser un maximum de 75 000$ par personne pour votre mise de fonds, soit 35 000$ du RAP et 40 000$ du CELIAPP. Bien attendu, cotiser autant à votre REER et votre CELIAPP dépend de votre situation financière, vos objectifs d’épargne ainsi que votre situation fiscale. Ces modalités permettront également de déterminer lequel des régimes sera le plus avantageux.  

affaires, business

Comment optimiser votre situation? 

Lorsqu’on compare les deux, le CELIAPP est le plus avantageux puisqu’il ne demande aucun remboursement du retrait. Cependant, il limite vos cotisations à 8 000$ par an, comparé à celles du REER qui correspond à 18% de votre revenu imposable ou 31 560$ par an. Toutefois, le temps peu parfois jouer contre vous pour l’épargne d’une mise de fonds et prioriser le RAP est aussi une bonne stratégie. Afin de vous aider à prendre une décision plus éclairée, le RAP serait à prioriser si vous envisagez acheter une propriété dans moins de cinq ans afin de profiter de vos cotisations inutilisées dans votre REER. Ainsi, si votre horizon temporel est de plus de cinq ans et que vous souhaitez reporter votre droit de cotisations non-imposable de votre REER, le CELIAPP est l’outil à utiliser.  

Si vous désirez trouver le plan le plus optimisé pour votre situation financière ou simplement en apprendre davantage sur le sujet nous vous invitons à prendre un rendez-vous avec nous : Nous joindre | Groupe financier Stratéginc (strateginc.com). 

ventes, hypothécaire, famille

Auteur: Équipe Strateginc

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Prenez un rendez-vous avec l'un des membres de notre équipe.

strateginc logo, groupe financier Strateginc, Strateginc

Sources:

Acheter une maison avec le RAP, comment ça fonctionne? | Fonds FTQ 

Comment fonctionne le régime d’accession à la propriété ? | Tangerine 

Le régime d'accession à la propriété - Canada.ca 

RAP vs CELIAPP - Quel est le meilleur outil pour l'achat d'une propriété ? (reerqc.ca) 

Le CELI 2024 : Ce que vous devez savoir ! 

Compte d’Épargne Libre d'Impôt (CELI)

Le Compte d’Épargne Libre d'Impôt (CELI) est un compte d'épargne flexible offert au Canada, permettant aux résidents canadiens de gagner des revenus d'intérêt, de dividendes et de gains en capital sans payer d’impôt. Cette caractéristique en fait une option attrayante pour ceux qui cherchent à maximiser leurs revenus d'investissement. En 2024, le plafond de cotisation du CELI va connaître une augmentation significative, passant de 6 500 $ à 7 000 $. Ce plafond est important car il détermine jusqu'à quel montant les individus peuvent investir dans leur CELI pendant l’année. Ce montant est reporté si vous ne cotisez pas au maximum pour l’année. 

Implications fiscales et avantages du CELI  

Le CELI est un type de compte d'épargne spécial qui vous permet de garder tous les gains (comme les intérêts ou les profits de vos investissements) sans payer d'impôts dessus. Contrairement à un compte d'épargne traditionnel où vous payez des impôts sur les intérêts gagnés. Dans un CELI, tout ce que vous gagnez reste à vous, sans impôts. Cela en fait un outil très avantageux pour économiser et faire fructifier votre argent. Contrairement au REER où vous cotisez avec de l'argent avant impôt, les contributions au CELI ne réduisent pas votre revenu imposable. Prenons un exemple simple : si vous placez 5 000 $ dans votre CELI et que cette somme augmente jusqu'à 7 000 $, vous pouvez retirer l'intégralité de ces 7 000 $ sans devoir payer d'impôts sur le gain de 2 000 $.  

Historique et objectifs du CELI

Le CELI a été créé en 2009, en réponse à la crise financière mondiale de 2008 dans le but de stimuler l'épargne personnelle. Le plafond initial était de 5 000 $ en 2009. Après plusieurs modifications, dont une hausse marquante à 10 000 $ en 2015, le plafond a été indexé sur l'inflation. En 2024, avec un taux d'indexation de 4,7 %, le montant ajusté de 6 859 $ est arrondi à 7 000 $. 

Voici les montants par année : 

cotisation maximale CELI

graphique, épargne

Potentiel d'épargne cumulatif et éligibilité au CELI

En 2024, le potentiel d'épargne offert par le CELI atteint un nouveau sommet. Pour un Canadien qui était éligible dès l'introduction du CELI en 2009, le droit de cotisation total s'élève désormais à 95 000 $. Pour être éligible, vous devez être un résident canadien, avoir au moins 18 ans, et posséder un numéro d'assurance sociale valide. Il n'y a pas de limite de revenu pour ouvrir un CELI et vous pouvez contribuer jusqu'à votre plafond de cotisation annuel qui s'accumule chaque année depuis 2009 ou depuis que vous avez atteint 18 ans. 

Diversité des placements dans le CELI

Le CELI est un compte qui vous permet de placer votre argent dans différents types d'investissements, comme des actions, des obligations et des fonds négociés en bourse. Cela vous donne beaucoup de choix pour créer un portefeuille qui correspond à ce que vous voulez atteindre financièrement et à ce que vous êtes prêt à risquer.  

Conclusion : REER vs CELI

Bien qu'il soit encourageant d'apprendre que le plafond de cotisation du CELI a été augmenté, il est judicieux de se renseigner sur les différences et avantages respectifs du REER et du CELI pour mieux orienter ses choix d'épargne. Notre article 'REER vs CELI : Lequel Choisir pour Vos Investissements' est une lecture incontournable pour optimiser vos stratégies d'investissement ! Apprenez les distinctions clés entre CELI et REER en fonction de votre contexte personnel et de vos buts financiers en cliquant ici. 

Note importante sur les règles de trading

Il faut mentionner que si l'ARC identifie des activités de trading professionnelles dans ces comptes, les gains peuvent être imposés comme revenu d'entreprise, annulant les avantages fiscaux. Il est donc essentiel pour les traders, notamment ceux utilisant des REER ou des CELI, de comprendre et de respecter les directives fiscales pour éviter des impositions inattendues. Chaque régime offre des avantages fiscaux uniques et convient à différents objectifs financiers. Pour approfondir ce sujet, n'hésitez pas à lire notre article en cliquant ici. Vous pouvez aussi prendre rendez-vous avec un de nos conseillers financiers via notre site web pour développer une stratégie d'épargne sur mesure, adaptée à vos besoins. 

Auteur: Équipe Strateginc

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Prenez un rendez-vous avec l'un des membres de notre équipe.

strateginc logo, groupe financier Strateginc, Strateginc

Sources : 

https://www.canada.ca/fr/agence-revenu/services/impot/particuliers/sujets/compte-epargne-libre-impot.html 

https://www.finance-investissement.com/nouvelles/produits-et-assurance/le-plafond-du-celi-passe-a-7-000-pour-2024/ 

https://www.desjardins.com/qc/fr/epargne-placements/regimes-epargne/celi.html 

 

Investir ou rembourser son hypothèque?

temps, épargne, long terme

Investir ou rembourser sa dette?

 

Face à l’augmentation considérable des taux d’intérêt, de nombreux propriétaires commencent à se poser la question de savoir s’il est judicieux d’utiliser leurs liquidités pour accélérer le remboursement de leur prêt hypothécaire et réduire l’angoisse associée à cette dette.

 

Cela peut sembler une bonne solution à première vue, mais ce n’est pas toujours le cas. Regardons quelques facteurs dont vous devriez tenir compte avant de prendre une telle décision.  

 

Comparer les taux d’intérêts et les taux de rendements 

 

Effectuer des paiements anticipés sur son hypothèque peut permettre de rembourser beaucoup plus tôt son prêt hypothécaire et donc d’épargner des milliers de dollars en intérêts. Si votre profil d’investisseur est de type prudent et que vos rendements espérés sont de 4% alors que votre taux hypothécaire est à 6 ou 7%, il peut être préférable de rembourser le prêt à l’avance. Plus le taux d’intérêt du prêt est élevé, plus il s’avère avantageux de faire des paiements anticipés.  

 

En revanche, si vous avez une tolérance au risque plus élevé et que vous placez votre argent dans des actions qui pourraient vous permettre d’obtenir des rendements supérieurs au taux d’intérêt sur le prêt, il est souvent plus avantageux d’investir plutôt que de rembourser le prêt. Historiquement, les marchés boursiers montrent des rendements intéressants sur une perspective long terme, malgré les périodes plus difficiles au cours de certaines années. 

 

Les intérêts composés jouent également un rôle crucial dans cette équation. En investissant, vos gains généreront à leur tour des rendements, créant un effet d’accélération grâce aux intérêts composés. Cela peut être particulièrement bénéfique à long-terme, notamment pour la constitution d’une épargne retraite. En plaçant judicieusement vos fonds dans des véhicules d’investissement adaptés, vous pourriez maximiser votre capital et profiter d’une croissance significative au fil des années, renforçant ainsi votre sécurité financière. 

 

Tenir compte de la fiscalité 

 

Il est important de ne pas seulement regarder le rendement de vos investissements, mais aussi de prendre en compte les impôts. Le rendement après impôt d’un placement à l’intérieur d’un compte non enregistré sera plus faible qu’un rendement à l’intérieur d’un compte enregistré. Par exemple, un rendement de 6% dans un compte non enregistré peut être en réalité seulement 4%, puisque vous devrez payer de l’impôt sur les rendements. 

 

La possibilité de réduire votre revenu imposable en cotisant au REER, de générer des revenus de placement non imposable dans le CELI, et de bénéficier de subventions gouvernementales pour l’éducation de vos enfants pouvant aller jusqu’à 30% grâce au REEE, sont des avantages fiscaux qui contribuent à la croissance de votre épargne à long terme tout en optimisant votre situation fiscale. Il est donc essentiel d’examiner ces options et de les intégrer dans votre stratégie d’investissement globale pour maximiser votre patrimoine financier. Voici quelques exemples d’épargne prévue selon le type de compte enregistré choisi : 

 

Épargne prévue

Avez-vous un fond d’urgence? 

 

Avant de prendre la décision de rembourser votre hypothèque, demandez-vous si vous détenez assez de liquidité pour faire face aux imprévus. Avez-vous suffisamment de fonds pour couvrir vos besoins de retraite? Amasser un fonds d’urgence dans un CELI devrait être une priorité, et ce même si le taux de rendement dans ce compte est inférieur à votre taux hypothécaire. On ne sait jamais quand on pourrait avoir besoin de liquidité rapidement. Mieux vaut prévenir que de guérir! 

 

Il est crucial de prendre en compte les taux d’intérêt exorbitants des cartes de crédit, qui varient généralement entre 19.99% et 29.99%. De plus, les taux d’intérêt sur les marges de crédit peuvent aussi être substantiels, atteignant actuellement jusqu’à 13%. Ainsi, il est préférable de rembourser en priorité les dettes à taux d’intérêt élevé, comme le solde de votre carte de crédit, avant même de songer à rembourser votre hypothèque. En allégeant d’abord ces dettes plus couteuses, vous pouvez économiser considérablement sur les intérêts à long terme.   

 

Attention aux pénalités! 

 

Avez-vous une hypothèque ouverte ou fermé? Il est important de connaitre son type d’hypothèque puisque vous pourriez devoir des pénalités si vous remboursez trop rapidement ou mettez fin à votre prêt hypothécaire. Une hypothèque ouverte permet de rembourser en totalité le prêt à tout moment et sans pénalité, tandis qu’une hypothèque fermée pourrait nécessiter de payer une pénalité.  

 

Si vous envisagez de rembourser votre prêt hypothécaire plus rapidement, ou même de le liquider plus complètement, soyez conscient que des pénalités pourraient être imposées par votre institution financière. La raison est fort simple : les prêteurs ne veulent pas que vous remboursiez votre prêt à l’avance. Les intérêts que vous payez à chaque mois constituent une source de revenu pour eux. En revanche, la plupart des contrats hypothécaires offrent une option de remboursement anticipé. Cela peut vous permettre d’augmenter votre paiement régulier jusqu’à un certain pourcentage du montant initial du prêt, généralement de 15 à 25 %, ou même de faire un paiement global. 

 

En cas de résiliation d’une hypothèque fermée, la pénalité peut être calculée de différentes manières. Selon l’Autorité des marchés financiers, elle correspond généralement au montant le plus élevé entre l’équivalent de trois mois d’intérêts sur le solde restant de votre prêt (plutôt que le montant initial emprunté) et le montant déterminé selon le « différentiel du taux d’intérêt ». Regardons un exemple afin de mieux comprendre ce calcul. 

 

Exemple 

Prenons un exemple fictif de Mathieu qui a un solde hypothécaire de 300 000 $, et paie un taux d’intérêt fixe de 4% par an. Il désire mettre fin à son contrat hypothécaire fermé se terminant dans 4 ans. Quand il a initialement souscrit à son taux hypothécaire, le taux affiché par sa banque était de 5.5 %. Au moment où il envisage mettre fin à son hypothèque, le taux affiché est de 5 %.  

 

Pénalité déterminée en calculant 3 mois d’intérêt : 

 

3 mois d’intérêt = 300 000 $ X 4% X 3/12 = 3 000 $ 

 

Pénalité déterminée en utilisant le différentiel de taux d’intérêt : 

 

Avant de prendre la décision de régler votre hypothèque, demandez à votre prêteur de calculer les pénalités potentielles. De plus, il est important de savoir que les remboursements de frais ou remises en argent reçus lors de la signature de l’hypothèque pourront s’ajouter au calcul de la pénalité. Ces remboursements peuvent entre autres inclure le paiement du notaire, les frais d’évaluation et les frais de transfert hypothécaire. 

 

Retour sur les points importants  

 

En résumé, la décision de rembourser rapidement votre prêt hypothécaire nécessite une analyse minutieuse. Une approche prudente consiste à comparer les rendements potentiels de vos investissements avec le taux d’intérêt de votre hypothèque. Cependant, avant de vous engager, il est essentiel de posséder un fond d’urgence pour faire face aux imprévus et de tenir compte des éventuelles pénalités qui pourraient vous être imputées en cas de remboursement anticipé.  

 

De plus, il est judicieux d’évaluer les avantages fiscaux en investissant dans des comptes enregistrés qui peuvent aider à réduire votre charge fiscale et favoriser la croissance de votre épargne à long-terme. Il est essentiel de garder une stratégie d’investissement stable, sans se laisser distraire par les taux d’intérêts. Les décisions d’investissements doivent être prises avec une vision à long terme, plutôt que de réagir impulsivement à des évènements à court terme.  

 

Chaque portrait financier est unique, donc une évaluation rigoureuse est nécessaire pour prendre la décision d’investir ou de rembourser son prêt hypothécaire. Prenez rendez-vous avec l’un de nos conseillers en sécurité financière afin de vous aider à établir une planification hypothécaire adaptée à vos besoins. 

épargne, maison, hypothèque

Auteur: Équipe Strateginc

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Prenez un rendez-vous avec l'un des membres de notre équipe.

 

strateginc logo, groupe financier Strateginc, Strateginc

 

Sources : 

https://www.lapresse.ca/affaires/finances-personnelles/2023-08-20/rembourser-son-hypotheque-ou-investir.php 

https://www.journaldemontreal.com/2023/08/22/est-il-preferable-de-rembourser-plus-vite-votre-hypotheque-ou-de-placer-votre-argent 

https://www.lesaffaires.com/secteurs/immobilier/devriez-vous-vous-precipiter-pour-rembourser-votre-hypotheque/635115 

https://lautorite.qc.ca/grand-public/finances-personnelles/prets-hypothecaires/les-penalites-a-acquitter-pour-mettre-fin-a-lhypotheque 

Les obligations : Comment profiter de la hausse des taux?

Comment profiter de la hausse des taux? 

Devant la montée significative des taux d'intérêt, de plus en plus d'investisseurs se tournent vers les obligations. Bien que souvent vues comme complexes, les obligations sont très intéressantes de nos jours, surtout dans le climat économique actuel marqué par l'incertitude et la volatilité. 

Mais pourquoi les obligations sont-elles désormais essentielles pour améliorer les performances d'un portefeuille tout en diminuant les risques?  

Ce graphique présente l'évolution des taux d'intérêt directeur au cours des 25 dernières années. 

Ce graphique présente l'évolution des taux d'intérêt directeur au cours des 25 dernières années. 

graphique, hausse des taux, taux directeur, intérêt

https://finance.yahoo.com/news/yield-curve-sending-recession-warning-214959325.html 

Introduction à l'investissement en obligations 

 

Imagine que tu as un ami qui a besoin de 100 $. Tu lui prêtes l'argent, et il te dit : « Promis, je vais te rembourser ton 100 $ dans 5 ans, en plus, je vais te donner 5 $ chaque année pour te remercier. » 

Si tu as besoin de récupérer ton argent avant les 5 ans, tu as la possibilité de revendre ton prêt à une autre personne. Mais le prix pourrait changer, ça dépend de plein de choses, comme si ton ami semble toujours capable de rembourser ou si les gens trouvent que 5 $ par année, c'est assez pour le risque qu'ils prennent. 

En gros, acheter une obligation, c'est prêter de l'argent maintenant pour en recevoir plus tard, avec un petit extra chaque année pour ton trouble. C'est considéré peu risqué, surtout avec les obligations du gouvernement, car c’est très rare qu’il ne rembourse pas ses dettes 

Cette image présente une comparaison du niveau de risque associé à différents actifs d'investissement. 

Cette image présente une comparaison du niveau de risque associé à différents actifs d'investissement. 

horizon de placement, risque, actions, obligationshttp://www.investiralongterme.fr/plan-de-marche-en-5-etapes/ 

Les obligations fonctionnent sur le même principe que le prêt à un ami, mais à une échelle beaucoup plus grande et avec des règles plus strictes. Les obligations offrent un moyen pour les gouvernements ou les entreprises de financer leurs projets ou de gérer leur dette. Par exemple, si un gouvernement a besoin d'argent pour construire de nouvelles écoles ou améliorer l'infrastructure, il peut choisir d'émettre des obligations, invitant ainsi les investisseurs à les acheter afin de sécuriser un financement pour son projet. 

En retour, le gouvernement s'engage à rembourser le prêt à une date future prédéterminée, ainsi qu'à verser des intérêts périodiques pour compenser le risque qui est pris par les prêteurs. 

Avant de se lancer dans l'investissement en obligations, il est essentiel de saisir non seulement les avantages des obligations, mais aussi leurs particularités par rapport à d'autres types d'investissements comme les actions. 

 

Quel est l'avantage des obligations? 

 

Les obligations sont considérées comme des titres à revenu fixe, car l'investisseur connaît le montant exact qu'il récupérera s'il conserve le titre jusqu'à l'échéance. Pour les investisseurs, c'est une forme de placement qui peut offrir un retour plus stable et prévisible comparé à d'autres options plus volatiles comme les actions. Ces paiements d'intérêts, appelés coupons, peuvent être une source de revenus supplémentaire ou servir à réinvestir dans d'autres investissements. 

Les obligations sont souvent considérées comme des valeurs refuges en période d'incertitude économique, car elles offrent une relative stabilité et peuvent servir de bouclier contre les perturbations sur les marchés financier. C'est pourquoi les gens à faible tolérance au risque préfèrent souvent mettre une partie considérable de leur investissement dans des obligations. Cela ne veut pas dire qu'il n'y a aucun risque, mais ça ressemble beaucoup moins à des montagnes russes que le marché boursier. Elles peuvent jouer un rôle essentiel dans la diversification d'un portefeuille d'investissement et contribuer à atteindre un équilibre entre rendement et sécurité. 

 

Une opportunité unique dans une vie 

Cette image illustre l'augmentation drastique des taux d'intérêt. 

Cette image illustre l'augmentation drastique des taux d'intérêt. 

hausse des taux d'intérêts historiques

https://www.visualcapitalist.com/comparing-the-speed-of-u-s-interest-rate-hikes/ 

Saviez-vous qu’en ce moment, nous traversons une période où les taux d'intérêt sont particulièrement élevés, ce qui ouvre une fenêtre d'opportunité pour les investisseurs? C'est le moment idéal pour envisager l'achat d'obligations, car elles promettent des rendements supérieurs à ceux que nous avons vu dans les dernières années.  

En 2023, le marché des obligations au Québec a pris un virage significatif par rapport aux années précédentes. Avec la montée drastique des taux d'intérêt, on assiste à une nouvelle dynamique : les obligations nouvellement émises présentent des rendements nettement plus intéressants. Il s’agit d’une situation bien différente par rapport aux années 2021 et 2022, où les taux presque à 0 % donnaient des rendements moins profitables. Cette augmentation des taux a aussi provoqué une baisse des prix pour les obligations émises dans le passé, créant des occasions d'investissement potentiellement avantageux. 

En effet, lorsque les taux d'intérêt augmentent, les prix des obligations existantes tendent à baisser, puisque les nouvelles obligations sont émises avec de meilleurs taux d’intérêts. 

Inversement, si les taux baissent, les obligations existantes deviennent plus précieuses et augmente en valeur. C'est une occasion à saisir : investir dans des obligations maintenant, c'est comme profiter d'une promotion avant qu'elle n'expire, car lorsque les taux baissent, vos obligations à haut rendement fixe deviennent encore plus désirables sur le marché. Normalement, les taux ne vont pas rester élevés pour toujours, ce qui fait de la situation actuelle une opportunité à ne pas manquer pour ceux qui cherchent à optimiser leur portefeuille d'investissement. 

Ce tableau représente l'effet des hausses et baisses des taux d'intérêt sur la valeur des obligations. 

Ce tableau représente l'effet des hausses et baisses des taux d'intérêt sur la valeur des obligations. 

graphique, changement de taux, rendement

Comprendre les différents types d'obligations : sécurité, fiscalité et rendement 

Avant de se lancer dans l'achat d'obligations, il est essentiel de savoir qu'il existe diverses catégories de ces titres, chacune ayant ses caractéristiques et niveaux de risque : 

  1. Les obligations d'État sont émises par le gouvernement national, sont très sûres en raison de la garantie de l'État, mais offrent généralement des rendements plus bas.
  2. Les obligations municipales sont émises par des gouvernements locaux, financent des projets de service public et ont un niveau de risque variable. Elles peuvent offrir des rendements légèrement plus élevés et des avantages fiscaux.
  3. Les obligations d'entreprises sont émises par des entreprises privées, sont sensibles aux conditions économiques, comportent un risque de défaut plus élevé, mais offrent généralement des taux d'intérêt plus élevés pour attirer les investisseurs à la recherche de rendements plus élevés.

Savoir équilibrer risque et rendement 

 

balance risque, rendementLes investisseurs ne devraient pas mettre tous leurs œufs dans le même panier. En diversifiant les types d'obligations dans un portefeuille, on peut minimiser le risque global. Dans un environnement en mutation avec des taux d'intérêt variables, il est primordial pour les investisseurs de rester informés et de comprendre comment les changements peuvent affecter leurs investissements en obligations. Avec une stratégie d'investissement bien diversifiée, les obligations peuvent servir de fondation solide pour un portefeuille, apportant à la fois stabilité et revenus réguliers. 

Que vous cherchiez à stabiliser votre portefeuille, à assurer une rentrée d’argent stable ou à profiter des taux d'intérêt actuels, cliquez ici pour prendre rendez-vous dès aujourd'hui avec l'un de nos spécialistes financiers pour discuter de votre situation et explorez les possibilités que les obligations peuvent vous offrir. 

 

 

Auteur: Pascal Dion

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Prenez un rendez-vous avec l'un des membres de notre équipe.

strateginc logo, groupe financier Strateginc, Strateginc

Sources : 

https://www.manulifeim.com/retail/ca/fr/viewpoints/investor-education/what-happens-to-bond-prices-when-interest-rates-rise- 

https://www.lafinancepourtous.com/pratique/placements/obligations/qu-est-ce-qu-une-obligation/#:~:text=Les%20obligations%20sont%20des%20titres%20utilis%C3%A9s%20par%20les,terme

%20pr%C3%A9vu%2C%20l%E2%80%99%C3%A9metteur%20vous%20rembourse%20le%20montant%20emprunt%C3%A9

https://www.comparatifsbanques.ca/les-etf-dobligations-municipales-sont-ils-exoneres-dimpot/ 

https://finance.yahoo.com/news/yield-curve-sending-recession-warning-214959325.html 

http://www.investiralongterme.fr/plan-de-marche-en-5-etapes/ 

https://www.visualcapitalist.com/comparing-the-speed-of-u-s-interest-rate-hikes/ 

Un conseiller financier est-t-il nécessaire ?

Stratégies investissement

Avez-vous récemment consulté votre REER ou votre CELI, seulement pour constater qu'ils ont encore diminué de valeur ? La première réaction émotionnelle en voyant vos économies fondre sous vos yeux pourrait être de contacter immédiatement votre conseiller financier afin de vendre et de sauver les meubles avant qu'il ne reste plus rien. Malheureusement, cela s'avèrerait être une grave erreur, car les fluctuations négatives sont désormais monnaie courante, même pour les placements les plus conservateurs. Le graphique ci-dessous illustre la perte financière et le rendement manqué si un investisseur du TSX ( actions des plus importantes entreprises canadiennes) s'il vendait de manière émotive pendant le creux de 2008.

Restez investi, marchés baissiers, S&P, TSX

 

Au cours des 40 dernières années, nous avons connu une certaine stabilité financière, avec un taux d'inflation se situant entre 1 et 3% et une croissance constante des placements. On regarde avec nostalgie vers 2018, époque où un prix de l'essence à 1,30 $ suffisait à nous faire réagir.¹ Personne n'aurait imaginé que nous serions confrontés à une pandémie mondiale, qui créera une perturbation des chaines d’approvisionnement, mettant en marche une crise inflationniste, amplifiée par une guerre européenne d’une ampleur qu’on n’a pas vue depuis la deuxième guerre mondiale.

Cette situation a contraint l'ensemble des banques centrales à augmenter rapidement leurs taux d'intérêt afin d'éviter une spirale inflationniste, à l'image de ce que connaît la Turquie depuis 2021 avec un taux d'inflation s'élevant à 72% et des taux d'intérêt atteignant 25%.² Imaginez qu'une voiture neuve qui valait 25 000$ l'année dernière coûte désormais 43 000$, avec d'un taux d'intérêt de 27%.

 

inflation, prix à la consommation, %annuel

 

Comment différencier un bon conseiller d’un mauvais

Généralement, en période de prospérité économique, lorsque les indices boursiers tels que le S&P 500, le Dow Jones et le TSX sont en hausse, même un conseiller financier débutant peut réussir à réaliser des rendements avantageux pour leurs clients. Dans ce contexte, il peut être perçu par ses clients comme un expert en investissement. Cependant, en période d'instabilité financière comme celle que nous traversons actuellement, un bon conseiller s'efforcera de choisir des placements assez robustes et qui varient peu pour faire face aux pressions économiques globales actuelles. 

 

Le véritable indicateur d'un bon placement est sa capacité à rebondir une fois la tempête passée. Toutefois, une erreur courante est de vendre en période de grande instabilité, une réaction somme toute humaine. Nous sommes naturellement réticents à l'idée de perdre de la valeur sur nos investissements, et certains optent pour une stratégie de limitation des dommages, abandonnant le navire avant qu'il ne sombre complètement.³

émotion, cycle, graphique

Cependant, si un conseiller a judicieusement investi dans des fonds résilients et en fonction des objectifs et de la tolérance de risque du client, il est à noter que le « navire » en question est de l'envergure de l'Amérique du Nord et si ce navire est réellement en train de chavirer, à ce stade, votre investissement sera probablement le cadet de vos soucis.

 

Le coût de ne pas investir 

Il est évident que conserver l'intégralité de son argent sur un compte-chèques peut procurer une certaine tranquillité d'esprit, permettant de faire face à des imprévus financiers. Cependant, cette stratégie peut nous priver d'opportunités d'épargne significatives et potentiellement lucratives. 

Il y a un coût associé au fait de ne pas investir ces liquidités. Le premier aspect est la dépréciation de la monnaie. En effet, l'inflation signifie que notre dollar aura moins de valeur demain. Par exemple, un dollar canadien en 1950 équivaudrait à 12,75 dollars d'aujourd'hui en termes de pouvoir d'achat. Cependant, si vous aviez conservé ce dollar depuis 1950 jusqu'à aujourd'hui, il ne vaudrait toujours qu'un seul dollar, ce qui ne serait même pas suffisant pour acheter un café chez Tim Hortons. C'est pourquoi il est crucial de placer son argent de manière à obtenir un rendement supérieur à l'inflation, afin de préserver son pouvoir d'achat. 

graphique, solde accumuléplacement, calcul

On passe également à côté de l'effet du rendement composé. En effet, l'intérêt sur l'épargne est calculé non seulement sur le montant initial investi, mais également sur les intérêts accumulés précédemment. Pour le dire simplement, les intérêts générés précédemment produisent à leur tour des intérêts, ce qui peut conduire à une croissance exponentielle de votre investissement sur le long terme.⁵

Les graphiques ci-dessus qui viennent de notre calculatrice financière montrent que même un petit placement de 5000 $, avec une cotisation de 200 $ par mois, génère une courbe exponentielle considérable. 

 

L’effet Dunning/Kruger 

L'effet Dunning-Kruger

L'effet Dunning-Kruger met en évidence le fait que les individus moins compétents dans un domaine ont tendance à surestimer leur compétence, à développer une confiance excessive et a sous-estimé les experts du domaine.

Pour reprendre deux citations célèbres de Warren Burffett : 

« Ce n'est qu'une fois que la marée se retire que l'on découvre qui s'est baigné nu » 

Dans cette citation, la « marée haute » représente une période de prospérité économique ou presque tous les investissements semblent réussir, mais lorsque la « marée se retire », c'est-à-dire en temps de récession économique, « ceux qui se baignaient nus » sont révélés au grand jour, distinguant ainsi clairement les véritables investisseurs des spéculateurs. 

L'effet Dunning-Kruger peut expliquer ce phénomène de surconfiance chez les spéculateurs. Que ce soient les partisans des cryptomonnaies ou les investisseurs de titres spéculatifs, aucun d’eux ne veut être pris « nu » lorsque la marée baisse. Toutefois, peut-être par manque de connaissance, ils se persuadent qu'ils seront capables de sortir de l'eau juste avant que la marée ne descende. Malheureusement, même un expert comme Warren Buffett ne peut prédire avec certitude le moment où la marée va se retirer. C'est pourquoi il recommande de réaliser des investissements solides qui ont une réelle valeur économique, symbolisés ici par un « maillot de bain ». 

Il est conseillé d'exercer la prudence et de rester sceptique face aux anecdotes séduisantes qui nous font miroiter l'idée de faire fortune en effectuant le bon investissement au moment opportun. Plutôt que de vous consacrer à des recherches intensives dans le but de dénicher la société offrant le potentiel de croissance le plus rapide, il serait plus judicieux et moins épuisant d'opter pour une gestion équilibrée sur le long terme, adaptée à vos besoins spécifiques. 

 

Quels sont les avantages de faire affaire avec un conseiller 

Il est important de reconnaître que le marché boursier est imprévisible et volatile, ce qui en fait un environnement difficile pour tous, même les professionnels expérimentés. C'est pourquoi la diversification, la gestion des risques et une compréhension solide des principes financiers sont souvent plus précieuses que la recherche d'un gain rapide en essayant de battre le marché. 

Le rôle d'un conseiller financier va bien au-delà de la simple gestion d'un portefeuille d'investissements et de l'optimisation des rendements des clients.  

Ces professionnels peuvent élaborer un plan financier intégré, englobant investissements, épargnes, dettes, assurances et préparation à la retraite, en harmonie avec votre situation financière globale. En tenant compte de votre profil de risque et de vos ambitions financières, ils sont aptes à détecter les opportunités d'investissement les plus judicieuses, grâce à l'accès à des outils et ressources spécialisé, généralement hors de portée du grand public. Ainsi, ils sont mieux placés pour analyser les fluctuations du marché et orienter vos investissements de manière avisée. 

Il est aussi important de noter qu’il est courant que les investisseurs prennent des décisions basées sur des émotions, ce qui peut potentiellement conduire à des pertes. Un conseiller financier peut vous aider à éviter ces pièges en vous aidant à maintenir une approche rationnelle et disciplinée de l'investissement. 

Naviguer dans les eaux souvent tumultueuses du marché boursier requiert une profonde sagesse et expertise. Un conseiller financier se présente comme un guide fiable dans cette aventure, visant à sauvegarder et fructifier votre héritage financier. En faisant appel à un tel professionnel, vous ne misez pas seulement sur des stratégies d'investissement éprouvées, mais aussi sur une tranquillité d'esprit inestimable, vous permettant d'envisager l'avenir financier avec confiance et sérénité. 

Auteur: Équipe Strateginc

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Prenez un rendez-vous avec l'un des membres de notre équipe.

 

strateginc logo, groupe financier Strateginc, Strateginc

 

Sources :

  1. https://www150.statcan.gc.ca/t1/tbl1/fr/tv.action?pid=181000010
  2. https://donnees.banquemondiale.org/indicato
  3. https://bncd.ca/centre-educatif/debuter-investissement-autonome/
  4. https://www.banqueducanada.ca/taux/renseignements-complementaires/feuille-de-calcul-de-linflation
  5. https://calculatrices-financieres.ca/#/epargn
  6. https://ici.exploratv.ca/blogue/effet-surconfiance-psychologie-experience-dufort/ 

Comment préparer nos adolescents à une saine gestion de leur finance?

Souvenez-vous de la première paie que vous avez eu entre les mains…

 

finance, argent, monopoly

L'excitation d’enfin recevoir sa paie durement gagnée. Vous rappelez-vous comment elle a été dépensée? Cette expérience a beaucoup évolué par rapport à ce qu'elle était autrefois. Les jeunes sont constamment bombardés de publicités leur offrant mille-et-une façons de dépenser leur salaire. 

On encourage de plus en plus les ados dès l’âge de 14 ans à se trouver un emploi d'été. Par conséquent, un nombre croissant de jeunes travailleurs se retrouvent avec des revenus considérables entre les mains. Saviez-vous que depuis le 1er septembre, la durée de travail des enfants de 14 à 16 ans est limitée à 17 heures par semaine pendant la période scolaire?¹ Avec un salaire minimum de 15,25 $ l’heure, les jeunes travailleurs peuvent s'attendre à toucher environ 500 $ aux deux semaines. 

D’un côté, ça permet aux jeunes de gagner de l'argent de poche, à économiser, ou à prendre en charge certaines dépenses. Par contre, gagner autant d’argent à un si jeune âge, ça peut potentiellement les pousser à dépenser beaucoup plus sans trop y penser. 

Cette situation, combinée aux tentations de dépenses presque irrésistibles pour les jeunes, crée un terrain dangereusement glissant. Beaucoup d'entre eux n’ont pas encore acquis une maturité financière suffisante et susceptibles de plonger dans des problèmes d'argent à long terme en développant dès l’enfance des mauvaises habitudes de consommation. 

De nombreuses recherches² ont mis en évidence les bénéfices de l'éducation financière pour prévenir l'endettement, et il est préférable de l'inculquer dès le plus jeune âge. Les discussions sur la manière de distinguer les « besoins » des « désirs » ainsi que sur la nécessité de gérer judicieusement leur argent, sont donc cruciales. Selon vous, vos jeunes sont-ils armés de la sagesse nécessaire pour gérer une telle somme d’argent? 

 

PARLER D'ARGENT : UN SUJET TABOU? 

Parler d'argent a toujours été considéré comme un sujet tabou dans de nombreuses familles. Parler d'économie, de budget ou d'épargne, ce n'est pas tabou ; au contraire, c’est une discussion super importante à avoir avec ses enfants. 

Parlez d'argent à table, dans la voiture, lors des promenades en famille. Parce que si on ne le fait pas, qui va le faire? 

 

COMMENT PEUT-ON DÉVELOPPER LA CONSCIENCE FINANCIÈRE CHEZ LES JEUNES ? 

 

1. MISE EN PLACE D'UN BUDGET PERSONNEL 

 

étudiante, jeune, réfléchir, gestion financière

Pour initier un adolescent à la gestion financière, il est bon de commencer par la mise en place d'un budget simple mais réaliste, en soulignant l'importance de distinguer les "besoins" des "envies". 

Les "besoins", c’est ce qui est nécessaire dans la vie de tous les jours. On parle ici d’une place où dormir, de quoi se remplir l’estomac, des vêtements de base, etc. Ces choses-là, c'est non négociable, faut que tu les aies au quotidien. 

Ensuite, on a les "envies". C'est ici que ça devient un peu plus le fun, mais où faut faire attention. C’est des choses qui font plaisir, mais qu’on n’a pas vraiment besoin pour survivre. Ça peut être des vêtements de marque, le nouvel iPhone 15 qui vient de sortir, ou des sorties au cinéma avec ses chums. Idéalement, il ne faudrait pas dépenser toute sa paie là-dedans, surtout s’il y a des besoins qui ne sont pas encore comblés.

intuit mint, application de budget

Donc, quand tu penses à acheter quelque chose, pose-toi la question : "Est-ce que j'en ai vraiment besoin, ou est-ce que c'est juste quelque chose que j'aimerais avoir?" 

Ça serait une bonne idée de les motiver à payer pour certaines dépenses comme leur forfait cellulaire par exemple. Pour leur démontrer que rien n'est gratuit, ça l’incite une réflexion plus profonde sur la valeur réelle de l'argent et l'effort qu'il faut mettre pour bénéficier de certains avantages. 

Ensuite, encouragez-les à télécharger une application sur leur cellulaire qui aide à surveiller et gérer leurs dépenses, comme « Mint » ou « YNAB - You Need a Budget », qui sont d'excellentes ressources financières. Nous vous conseillons aussi d'utiliser l'outil de budgétisation développé par Desjardins³ pour créer un budget personnalisé avec Excel.  

Il faut garder en tête que le but principal de cette expérience, c'est d'intégrer l'épargne dans leur budget, sans les empêcher d’utiliser leur argent de temps en temps.

2. INITIATION À L'ÉPARGNE ET STRATÉGIE FINANCIÈRE 

 

Une fois que le budget est bien établi, vous pouvez les assister dans la définition d'objectifs financiers. Par exemple, participer à un voyage organisé avec l'école peut être un excellent point de départ. Il s’agit d’une expérience idéale afin d’enseigner aux jeunes l'importance de l'épargne et de la planification financière.  

C'est important de les accompagner tout au long de leurs efforts d'économie pour les aider à atteindre ces objectifs. Vous pourriez offrir une petite récompense financière s'ils réussissent à atteindre leurs objectifs dans le délai prévu. 

On peut éventuellement introduire l'idée d'investissement en encourageant vos jeunes à mettre une partie de leur argent dans un compte qui génère des intérêts ou un plan d'épargne-études pour des projets plus importants. Ça peut les aider à viser des objectifs encore plus significatifs, comme la poursuite d'études universitaires ou l'achat d'une voiture à l'âge adulte. Cela étant dit, voici les différentes façons pour les jeunes de moins de 18 ans de mettre des sous de côté :  

3. DISCUSSION OUVERTE ET MENTORAT FINANCIER

 

Père riche, Père Pauvre, Pour les ados, Jeunes adultes, Robert T. Kiyosaki

Vous pouvez leur montrer comment vous gérez le budget d'un voyage familial par exemple, ou même comment vous utilisez votre carte de crédit pour les dépenses au quotidien. En les intégrant dans ces discussions-là, c'est une chance en or de leur offrir une belle leçon sur le monde financier ; tout en brisant le tabou autour de l'argent! 

Il est également judicieux de donner la possibilité à vos jeunes de recevoir des conseils financiers de la part de professionnels expérimentés qui peuvent les guider dans leurs apprentissages financiers, leur fournissant des outils essentiels pour une réussite financière future. Les enfants éduqués financièrement sont souvent mieux armés pour faire face aux défis économiques à l'âge adulte, ce qui peut les aider à éviter des erreurs coûteuses, apprendre à épargner et éviter de s'endetter inutilement. 

C'est une bonne idée d'avoir quelqu'un pour les conseiller, mais c'est tout aussi important d'encourager vos adolescents à explorer par eux-mêmes. Un excellent moyen d'y parvenir est de leur présenter des livres sur la gestion financière, l'épargne et l'investissement :

Elle investit, Karman Kong

"Père riche, père pauvre pour les adolescents et les jeunes adultes"⁴ de Robert Kiyosaki : Cette version du fameux livre de Kiyosaki est parfaite pour apprendre aux jeunes les rudiments de la gestion d'argent et des placements. 

"Elle investit"⁵ de Karman Kong : Ce livre est une excellente option pour les jeunes lecteurs, car il rend la finance accessible et engageante. Il s'adresse particulièrement aux lectrices, offrant une approche captivante pour comprendre les principes financiers.

"En as-tu vraiment besoin ?"⁶ de Pierre-Yves McSween : L'une des questions fondamentales que tout jeune (et adulte!) devrait se poser avant de faire un achat.

En as-tu vraiment besoin?, Pierre-Yves Mcsween, Paul Arcand

Dans une époque où la consommation est autant encouragée, la capacité de savoir différencier les réels besoins des envies est devenue un avantage significatif dans le domaine financier. 

Trouver l'équilibre entre accompagner et encourager l'autonomie.

 

L'éducation financière, ça ne se résume pas à leur remplir la tête de règles de finances, mais de les guider à travers leurs expériences pratiques, même si cela signifie les laisser apprendre de leurs propres erreurs, des faux pas qui peuvent se transformer en leçons de vie inestimables. L'important, c'est de trouver le juste milieu entre donner des conseils et encourager leur débrouillardise. 

Chers parents, il est temps de transformer notre approche et de susciter chez nos enfants un véritable enthousiasme pour la finance. N’ignorons pas l'importance d'une bonne éducation ; veillons à ce que nos enfants développent des compétences financières solides pour l'avenir ! 

N'hésitez pas à prendre un rendez-vous en cliquant ici pour parler avec un conseiller qui vous fournira des conseils personnalisés pour guider au mieux votre enfant dans cette aventure d'apprentissage financier. 

 

 Auteur: Sammy Zakem

Prenez un rendez-vous avec l'un des membres de notre équipe.

strateginc logo, groupe financier Strateginc, Strateginc

Source:  

https://hellofuture.orange.com

https://www.linkedin.com/pulse/

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/

https://www.lapresse.ca/affaires/2023-06-01/

Quels sont les défis actuels des retraités?

Avez-vous pensé aux défis auxquels vous pourriez faire face lors de votre retraite?

Ce n’est pas une surprise qu’il est de plus en plus difficile de prendre une retraite confortable. Que ce soit le coût de la vie qui augmente sans cesse, ou les taux d’intérêts qui ont atteint de nouveaux sommets ces derniers mois; les défis de la retraite se font particulièrement ressentir en 2023. Le contexte économique actuel nous pousse à revoir notre plan de retraite pour mieux être adapté à surmonter les nouveaux enjeux. Regardons quatre principaux défis et des stratégies à adopter afin de bien vous diriger dans la planification de votre retraite.

 

1. L’inflation ne donne pas de répit

Un des enjeux les plus frappants est le haut niveau d’inflation qui perdure depuis 2022. On se base généralement sur l’indice des prix à la consommation (IPC) pour mesurer l’inflation. L’IPC mesure la variation du prix des biens de consommation payé par les Canadiens. L’indice a augmenté de 4,4% en un an par rapport à avril 2022. La hausse du prix de l’essence, des aliments, des loyers et les coûts d’intérêt hypothécaire ont beaucoup influencé l’augmentation récente de . Malgré les nombreuses augmentations du taux d’intérêt, les prix sont toujours élevés dans la plupart des catégories de l’IPC. Visitez notre article qui explique les détails de la récente augmentation du taux directeur.

L’inflation réduit votre pouvoir d’achat et simultanément la valeur de vos économies au fil du temps. Les conséquences de la forte inflation pourraient vous faire repousser votre retraite à plus tard ou même faire augmenter les risques de manquer d’argent à la retraite.

 

L’inflation gruge vos économies…

Inflation

Source : Fidelity

 

De plus, l’inflation réduit la valeur de votre argent et de vos rendements chaque année. Le rendement réel d’un investissement se calcule en retranchant le taux d’inflation du rendement réalisé. Si on prend comme exemple un rendement annuel de 6% alors que le taux d’inflation de la même période est d’environ 4%, le rendement réel de cet investissement sera de 2%.

 

Détenir un portefeuille composé de titres ou fonds diversifiés versant de bonnes distributions de dividendes et d’intérêts s’avère une bonne façon de lutter contre l’inflation. Les titres à dividendes offrent généralement de stables revenus à leurs actionnaires, et ce malgré la volatilité des marchés. Les revenus de dividende et d’intérêt permettent de provisionner ses dépenses sans effectuer de retrait de capital. Donc vous pourriez générer des flux monétaires sans retirer l’argent que vous avez investi. C’est particulièrement avantageux à la retraite, puisque les retraits sont souvent une importante source de revenu mais réduisent votre épargne retraite.

 

Les titres à dividendes surperforment leurs pairs

Dividendes

Rendements d’un investissement de 10 000$ dans les 500 plus grosses actions américaines, selon les politiques de dividendes. (1979-2022)

 

2. La volatilité dans les marchés

La volatilité des marchés pèse beaucoup dans la balance lors de la planification de la retraite. Saviez-vous qu’un retraité de 60 ans ayant une retraite de 25 ans pourrait connaitre quatre marchés baissiers? C’est donc en moyenne un krach tous les 6 ans! Il n’est pas nouveau que les marchés connaissent des périodes de fluctuations, certaines plus importantes que d’autres. Plus la retraite approche, plus les impacts des fluctuations sur votre portefeuille se font ressentir.

Les marchés baissiers génèrent un faible impact sur la valeur finale d’un portefeuille ayant une perspective long-terme. En revanche, le recul des marchés représente un risque plus élevé pour ceux qui approchent la retraite ou ceux déjà à la retraite puisque l’horizon de placement est réduit. Les chances de rattraper les baisses des marchés sont considérablement réduites. De plus, les retraits de fonds durant un marché baissier occasionnent une vente d’actifs à perte, ce qui réduit l’épargne retraite beaucoup plus rapidement que prévu.

 

La diversification est une stratégie d’investissement permettant de réduire le risque de volatilité d’un portefeuille d’actifs en étant investi selon votre profil de risque dans différents titres, types de placements, secteurs, industries et régions géographiques. Les actifs ne réagissent pas de la même façon face aux changements dans les marchés puisqu’ils ne partagent pas les mêmes enjeux et tendances. Cette stratégie s’adapte à votre adhérence au risque et permet d’avoir un portefeuille qui fructifiera dans divers contextes sans compromettre son rendement global.

 

Cette stratégie nécessite de déterminer le besoin annuel net de capital pour couvrir les sorties de fonds à court terme et d’investir ce besoin dans des placements. Détenir le montant dont vous aurez besoin au cours de l’année dans des placements liquides vous aide à mieux gérer les volatilités du marché. Cela permet de stabiliser et protéger votre revenu de retraite puisque ces placements sont prudents et représentent très peu de risque. Les rendements de ces placements se basent sur les taux d’intérêt. Ils génèrent donc une bonne rentabilité quand les taux d’intérêt sont élevés.

 

3. Épuisement des économies (risque de longévité)

Les Canadiens vivent de plus en plus longtemps. Selon Statistique Québec, l’espérance de vie pour un homme et une femme est d’environ 81 ans et 85 ans respectivement. Combien de temps leur épargne-retraite durera-t-elle? La réalité est que les retraités doivent épargner davantage afin de profiter pleinement de leur retraite sans diminuer leur train de vie. La durée moyenne de la retraite est de plus de 20 ans et le risque de manquer de ressources avant la fin de la retraite inquiète à ce jour un grand nombre de Canadiens notamment pour les dépenses courantes mais aussi pour les soins de santé. Voici des stratégies visant à diminuer le risque de longévité.

 

Cette stratégie consiste à mettre en place des moyens d’utiliser les actifs qui ont été mis de côté pour la retraite pour s’assurer que cette épargne soit disponible pour aussi longtemps que vous avez besoin. Selon votre situation financière et votre occupation professionnelles, plusieurs véhicules d’épargne pourront bénéficier d’un décaissement progressif. Des stratégies de décaissement peuvent être adaptées pour votre situation personnelle. Le niveau du taux de retrait utilisé et les retraits effectués trop tôt ou trop vite pourraient augmenter votre risque de manquer d’argent. Assurez-vous de maximiser vos revenus et de diminuer vos impôts à payer en établissant un plan de décaissement adapté à votre situation en contactant votre conseiller en sécurité financière ou en prenant rendez-vous ici.

 

 

L’impact du taux de retrait sur l’épargne retraite

Taux de retrait, épargne

Source : Fidelity

 

Si vous croyez ne pas détenir suffisamment d’actif pour vivre une retraite confortable, une bonne stratégie serait de retarder votre retraite de quelques années ou d’entamer une retraite progressive en diminuant graduellement vos heures de travail dépendamment de votre situation. Cela permettrait d’augmenter votre épargne-retraite en plus de vos rentes, tout en facilitant la transition vers la prochaine étape de votre vie.

 

Nous savons que cette stratégie est simple et moralisatrice mais économiser périodiquement le plus tôt possible en vue de la retraite est une stratégie qui s’avère très payante. En effet, moins de d’actif seront nécessaires puisque votre investissement pourra bénéficier des intérêts composés sur plusieurs années tout en étant peu sensible aux imprévus des marchés. Si vous investissez à partir d’aujourd’hui 500$ tous les mois pendant 40 ans dans un investissement dont le taux de rendement est de 6%, votre investissement vaudra plus de 1 000 000$! En revanche, sans la croissance composée de 6%, vous auriez près du quart de la valeur, soit 240 000$.

 

4. L’impôt vous suit jusqu’à vos vieux jours

Réduire l’impôt sur le revenu avant et à la retraite est une bonne façon de faire durer son épargne-retraite. Les différentes sources de revenu que nos investissements génèrent ne sont pas imposées de la même façon. Les revenus se retrouvent sous plusieurs formes. Les plus communes sont les intérêts de placements, les dividendes et les gains en capital. Comme les taux d’intérêt se trouvent présentement à 4,75% beaucoup d’épargnants ont investi dans des certificats de placement garanti (CPG). Toutefois, il faut savoir que 50% des revenus d’intérêt peuvent être imposable. Puisque les revenus deviennent souvent plus limités à la retraite, il est important de demeurer fiscalement efficace.

 

Voici ce qui vous revient sur un revenu de placement de 1 000$ après impôt

Intérêts, Dividendes, Gain en capital

Un taux marginal d’imposition de 26% a été utilisé pour l’hypothèse. Le taux d’imposition est porté à changer selon la situation de chacun. Les dividendes proviennent de sociétés canadiennes admissibles.

 

Le REER et le CELI sont des comptes destinés à épargner pour la retraite tout en réalisant des économies d’impôt. Vous pouvez même cotiser au CELIAPP qui peut être intéressant pour des stratégies fiscales de retraite. En déposant des cotisations dans un REER, vous obtenez des déductions sur votre revenu et ne payez pas d’impôt sur les bénéfices réalisés avant les retraits. Le CELI est avantageux puisque tous les bénéfices réalisés ainsi que les retraits sont libres d’impôts. Consulter votre conseiller en sécurité financière afin de connaître la cotisation idéale selon votre situation

 

Le rendement d’un placement est un aspect primordial à considérer en investissement surtout en épargnant pour la retraite. Afin de conserver le plus d’argent après avoir payé l’impôt, une stratégie avantageuse est de prioriser les dividendes et les gains en capital puisqu’ils bénéficient d’un taux d’imposition moins élevé que les revenus d’intérêt. Le graphique ci-dessus démontre le montant qu’il restera dans vos poches après avoir généré un revenu de placement de 1 000$.

 

Cette stratégie consiste à transférer une partie du revenu de retraite admissible du conjoint gagnant le revenu le plus élevé afin de diminuer la charge fiscale familiale. Il est possible de fractionner jusqu’à 50% du revenu pension provenant soit d’une rente viagère, d’un régime de retraite d’entreprise, d’un REER ou d’un FERR. Le fractionnement s’applique uniquement à l’impôt, il n’a donc aucun transfert de fonds.

 

Les Canadiens sous-estiment les conséquences de l’inflation et de leur longévité. Les changements économiques actuels ne peuvent encourager suffisamment de repenser la planification de la retraite. Bien gérer son portefeuille est tout aussi important lors de la période d’accumulation d’épargne que de décaissement. L’imprévisibilité du marché d’aujourd’hui demande beaucoup de diligence lors du choix d’actifs pour d’atteindre les objectifs de placements et de retraite. Afin de vous aider avec votre paix d’esprit, nous vous recommandons de contacter votre conseiller en sécurité financière pour revoir vos habitudes d’épargne, votre stratégie de placement et pour s’assurer que vous êtes et demeurez sur la bonne voie.

 

Auteur: Pascal Dion 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Prenez un rendez-vous avec l'un des membres de notre équipe.

 

strateginc logo, groupe financier Strateginc, Strateginc

 

Sources

https://dynamic.ca/fr/savoir/planification-et-strategies

https://www.finance-investissement.com/fi-releve/

https://www.finance-investissement.com/outils

https://www.rbcgam.com/fr/ca/learn-plan

https://www.canadalife.com/fr/blog/placement-epargne

https://www.finance-investissement.com/zone-experts